Nouvelle Vague

SIN SHAKE SIN : Lunatics And Slaves

(CD Baby)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

Sous l’énigmatique nom Sin Shake Sin se cache le projet auto-produit de Stacy Hogan, qui, après des années passées à composer pour des séries et publicités télé, se décide à lancer son album solo avec « Lunatics And Slaves » dans le but de marier ses influences industrielles et indie pop. Oscillant entre des mélodies rappelant Nine Inch Nails, Live ou Candlebox, voire parfois même VAST, KMFDM ou System Of A Down (sans trop forcer sur les guitares électriques), il développe un format hybride résolument accessible qui se rapproche parfois du 4ème album de Marilyn Manson, « Mechanical Animals », même si Cubanate ou Front Line Assembly reprenant Katy Perry ou Shania Twain serait souvent plus exact ! Et pourtant, un rythme sous-jacent récurrent nous rappelle presque inconsciemment les chants négro-spirituels ou miniers tels que « Dry Bones » ou « Sixteen Tons ». Les esclaves du titre de l’album ne sont jamais bien loin et les paroles dénonçant l’idiocratie rampante en renforcent l’idée.

Christopher Mathieu

Laisser un commentaire