Nouvelle Vague
theNewJB

#NVmagLiveReport
Le 27/02/19 au Forum Nice-Nord – Nice (06)

Le forum Nice Nord affiche complet, le public aime le jazz, le public aime le funk. La soirée de ce mercredi d’hiver était funky de la première à la dernière minute. Pour commencer, Scott Allen, le plus azuréen des bassistes étasuniens et son groupe East Orange Funk composé de Ronnie Rae au piano (la touche jazzy), Alain Ruard à la batterie (la précision), Bernd Meckenstock à la guitare (oh les duos avec Scott) et Cathy Palvair au chant (superbe voix). Ils jouent avec un enthousiasme que rien ne dément, des reprises Stevie Wonder, Sly Stone ou même du Prince ainsi que des compos persos du leader qui chante aussi bien qu’il joue de la basse. Une énergie communicative qui s’accroît encore quand, en invité « presque surprise », entre sur scène le guitariste de Maceo Parker, un habitué de la Côte d’Azur, Bruno Speight. Maître du riff funky, il semble s’amuser comme un gamin à jouer de petites phrases lumineuses sur sa Stratocaster. Le public en redemande encore et encore – rarement une première partie est aussi applaudie- mais il faut laisser la place à la vedette de la soirée, le tromboniste d’Alabama Mister Wesley himself!
Frédérica Randrianome Karsenty , maîtresse de cérémonie des soirées Nice Jazz Festival Sessions, entre sur scène pour présenter celui que l’on attend tous mais il ne lui laisse pas le temps de prendre le micro, trombone en main, il s’installe sur son tabouret précèdent son groupe de quelques instants, juste quelques mots et place de nouveau à la musique. Un bon gros riff de basse exécuté par Dwayne Dolphin et c’est reparti. Assis sur son tabouret, Fred Wesley embouche son trombone, ça envoie, l’esprit de James Brown n’est pas loin. Le guitariste Reggie Ward nous gratifie de quelques chorus époustouflant toujours avec ce staccato propre au funk mais avec aussi quelques touches que Jimi Hendrix ne renierait pas. Une petite incursion dans le blues avec un thème de Earl King « Trick Bag ». Plus tard ils jouent « A Funky Good Time » et s’en est un sacrément bon moment. Le public se lève, danse sur les côtés de la salle puis carrément devant la scène pour le plus grand plaisir des musiciens. Les deux soufflants prennent tour à tour de très fougueux soli toujours sous l’œil attentif du leader qui, entre les morceaux, nous narre – avec un fort accent- quelques anecdotes de sa longue carrière. On se quitte sur « House party« , aussi fameux que dansant. Mr Wesley rejoint quelques instants plus tard le public sur le devant de la scène pour une séance de dédicaces/selfies tandis que ses musiciens rangent leurs instruments…
Un concert que l’on n’oubliera pas de sitôt.

Jacques Lerognon

Scott Allen
scott allen

Bernd Meckenstock
bernd

Bruno Speight
BRUNO SPEIGHT

Cathy Palvair
cathy palvair

East Orange Funk
east orange funk

The New JB’s
theNewJB

trio

Man behind The trombone
behind the trombone

Fred Wesley & Dayne Dolphin
fred and dwayne

Fred Wesley debout
fred debout

Gary Winters
Gary and fred

Bruce Cox
bruce cox

Reggie Ward
Reggie Ward

Philip Whack
Phillip Whack

Laisser un commentaire