Nouvelle Vague

#NVmagLive

Le 19/05/18 au Petit Duc – Aix en Provence (13) et le 20/07/18 dans le cadre du festival Marseille Jazz des Cinq Continents au Théâtre Silvain – Marseille (13).

La reine de la Havane, portée par les voix suaves et les sonorités jazzy de sa ville natale, à le don d’émouvoir son public. Une sensualité sans pareil et l’élégance d’une lady pour un personnage respirant la chaleur de la Nouvelle Orléans, et charmant tout son univers. Une guitare, quelques notes de folk inspirées de son passé, des souvenirs d’une vie qui lui a été volée par l’ouragan Katrina, et le charme opère. La nostalgie bouleversante de cet esprit-libre rend Sarah attirante et intimidante. L’artiste a su tirer le meilleur de son parcours, sa musique comme exutoire, et arbore ce sourire mélancolique qui intrigue tant. La mystérieuse Sarah écrit sur ce qui la touche ; de vieilles lettres d’amour de la seconde guerre mondiale, son affection pour le fleuve Mississippi. Des mélodies composées avec passion et inspiration, cristallines et aériennes, sans fioriture ni aucune prétention. Comme une fine pluie d’été, une bulle de savon en lévitation, la voix de Sarah Quintana est de celles qui ont le don de toucher, d’atteindre en plein cœur. Un jazz profond et des inspirations locales enrichissantes, il suffit de fermer les yeux, et d’écouter.

Enola Chagny

www.sarahquintana.com

Laisser un commentaire