Nouvelle Vague

CD-Redlight(M & O Music)

★★★★☆

Marseillais d’origine, RedLight prend un ticket pour l’espace avec son nouvel album « Astronaut ». Rien de bien effrayant pour Londres, Dapé, et Guy qui avaient déjà osé en 2004 un « Crash System Control ». Et oser c’est le mot qui vient à l’esprit à l’écoute de cet album entre hip-hop urbain bien senti « Faulty Track », univers rock enchanté à la Eels « This World » et parfois électro délirant « Charlie Chaplin Disco Mobile ». D’ailleurs ce titre, comme d’autres ,dit clairement ce qu’il comporte : Disco en version presque beta avec une bonne dose de vintage, on ne s’étonnerait guère d’avoir un clip en noir et blanc avec le légendaire moustachu. Faut-il alors qu’ils appartiennent un genre particulier ? Dans la voix grave de « Dust » ou le ton pop même oriental avec quelques petites touches cartoonesques de « I Know (The Moon) », c’est avant tout l’honnêteté musicale qui résonne.

Solène Lanza

Laisser un commentaire