Nouvelle Vague

PRINTEMPS DE BOURGES, le 26/04 – à Bourges (18)

BO5_2365 nv

Un invité, malheureusement non surprise pour ce dimanche : la pluie. Dommage car elle a gâché un peu la fête dans les rues de Bourges, surtout un dimanche.

Ce qui est beau dans une surprise, c’est qu’elle arrive lorsqu’on ne s’y attend pas, normal sinon ce ne serait pas une surprise. Pour ce troisième jour, je fus gâté.

Sur l’une des scènes gratuites du Printemps de Bourges (et c’est aussi cela la magie de ce festival avec ses concerts gratuits officiels ou spontanés), Bigott, chanteur espagnol, avec sa pop rocailleuse, imprévisible. A découvrir ! Vraiment une belle découverte.

Une autre surprise de taille : Arthur H. J’étais resté sur deux spectacles intimistes, avec notamment « L’Or Noir », là nous avons eu un Arthur H survitaminé. Un très beau spectacle avec une vraie ambiance de festival. Bravo !

La dernière surprise est plus une confirmation, mais quelle montée en puissance : Deluxe. Les moustachus ont mis le feu à la grande scène du W. Un très mais très grand concert.

Heureusement les autres beaux spectacles furent nombreux mais les artistes étaient fidèles à eux-mêmes : Stephen Eicher (toujours aussi romantique), Nneka (et son énergie débordante), The Skints (avec leur reggae tonique)…

Ce dimanche fut beau et finalement la pluie fut vite oubliée pour que ce soit une nouvelle journée de fête.

 

Jean-Luc Thibault

Laisser un commentaire