Nouvelle Vague

PASCAL PACALY

ZOOM-Pascal pacaly

Pascal Pacaly, fameux écrivain Stéphanois, revient en ce début d’année, avec un nouvel ouvrage. Alors que beaucoup aurait choisi de jouer dans un groupe, lui a préféré dégainer sa plume ! Cowboy solitaire des temps modernes, il a décidé de partir à la rencontre de ceux qui font le rock actuel et de recueillir au gré des routes, les témoignages, les anecdotes  des groupes qui font la scène underground Française. C’est ainsi qu’à travers « La France est Rock », il nous livre une vision acide et authentique de cette génération rebelle…

 

 

En combien de temps s’est déroulé l’écriture du livre ?

Environ 2 ans et demi. Ce qui se passe, c’est que je fais les interviews et entre temps j’ai sorti un autre livre « Playboy », dont j’ai assuré la promo. J’étais donc sur plusieurs fronts en même temps, du coup ça a fait reculer la sortie de « La France est Rock ». Il faut d’abord démarcher les groupes, les interviewer, écrire ensuite le texte, attendre que le groupe le valide, et en fonction de la notoriété de l’artiste, tout cela a pris pas mal de temps. Puis, il y a la recherche de l’éditeur et après il y a toujours un délai avant la publication.

 

Comment choisis-tu les groupes qui font l’objet des publications ?

Parfois, c’est au hasard des concerts, lorsque j’ai des contacts avec les managers, ou simplement, le bouche à oreilles. Même, si le premier critère c’est que le groupe doit me plaire, car on n’écrit bien que sur ce que l’on aime. Et, au niveau du choix, c’est aussi un savant mélange entre des groupes connus et d’autres moins médiatisés, pour trouver un éditeur.

 

Dans ces groupes justement, lesquels préfères-tu ?

C’est très dur de répondre à cette question, après tu vas me fâcher avec les autres groupes (rires). A partir du moment où ils sont dans « La France est Rock », c’est que j’aime. Après, j’écoute de tout aussi, et j’ai une grande passion pour la musique des années seventies, le Glam Rock, T-Rex, Bowie, l’époque de Ziggy Stardust. J’essaye aussi de découvrir pas mal d’artistes par moi-même, via Facebook.

 

Tu as écrit majoritairement sur des groupes français, penses-tu un jour écrire sur des groupes anglais ou américain ?

J’aimerais bien mais mon niveau d’anglais n’est pas très bon (rires). La barrière de la langue est un frein, je le comprends et je le parle mais il faut avoir un niveau un peu plus élevé, pour collaborer ensemble. En France, les groupes sont peut-être aussi plus accessibles.

 

Au départ tu es avant tout un poète (dixit tes tout premiers ouvrages), mais comment t’es-tu spécialisé dans l’écriture rock ?

C’est une bonne question ! Dans « La France est Rock », il y a une nouvelle à la fin, fictionnelle et qui raconte l’histoire de 4 lycéens qui veulent monter un groupe de musique, pour attirer les filles. De cette première histoire, un collègue m’a dit un jour « pourquoi tu ne demanderais pas, à des vrais groupes de te raconter leur histoire ? ». J’ai donc commencé par collaborer avec Subway de Clermont-Ferrand, puis j’ai fait Kaolin, Arkol, des groupes qui aujourd’hui n’existent plus. A l’époque du magazine « Rock Mag », j’ai aussi fait ma culture musicale, avec les Smashing Pumpkins et pleins d’autres groupes, du coup au fur à mesure mon réseau s’est agrandi, pour contacter d’autres artistes et puis certains adhéraient directement au projet, sans trop avoir besoin de les solliciter. Car, j’avais gagné en crédibilité.

 

Peux-tu nous parler de « Playboy » ?

C’est un recueil de poésie, qui est la suite de cadavres exquis et dans le même principe il y a des illustrations de peintres, de photographes,  de graphistes, de France, du Mexique, du Japon… Mais, essentiellement porté sur la culture Américaine : le pop art, les comics etc… « Wild » dans la même veine, qui lui est plus petit avait précédé la sortie de « Playboy ». Dans ce recueil vous trouverez des personnages un peu paumés, marginaux, débauchés. C’est un voyage en eaux troubles.

 

Céline Dehédin & Jean-pascal Roblin 

 

En dédicace du 16 au 20/03 au Salon du Livre pour « Playboy »- Paris (75), le 17/03 au Bar La Féline pour « La France est Rock »-Paris (75) et du 01 au 03/04 au salon du livre – Limoges (87).

 

pascalpacaly.free.fr

 

Laisser un commentaire