Nouvelle Vague

PAOLO FRESU, le 05/08 au Jazz Sotto Le Stelle – Ospedaletti

devil quartetNV

Pour la dernière soirée de cette 13e édition, le festival Jazz Sotto Le Stelle accueillait le Devil Quartet du sarde Paolo Fresu. Il a fallu à peine quelques mesures de la trompette pour que le public soit complètement conquis. Il faut dire que le son de Paolo Fresu est inimitable qu’il joue ou non à travers sa boite d’effets. Ils vont jouer pendant près de deux heures des titres de leur dernier album Desertico (Bonsai Music) mais aussi quelques thèmes plus anciens dont « Elogio Del Discounto » qui, entamé par un solo de batterie, se finira en une longue improvisation voisinant avec le psychédélisme du Grateful Dead dans les années 70. La complicité des musiciens fait plaisir à voir et surtout à entendre, le guitariste Bebo Ferra fait de très belles joutes musicales avec son leader.

Fresu qui est un incorrigible bavard nous narrera deux belles anecdotes sur son maitre Chet Baker, parrain virtuel de ce festival. Ils finissent le set par une longue berceuse (Nanni Nanna per Andrea). Mais comme en Italie tout fini par des chansons, c’est un morceau emprunté aux Stones qu’ils jouent en rappel, Satisfaction. Un sentiment partagé par les plus de 400 personnes présentes dans l’Auditorium communal d’Ospedaletti.

 

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire