Nouvelle Vague

OLIVER CAMPANA : Life’s Beautiful (Dolphin Productions).

Découvert en première partie de Gérald De Palmas cet été, retenez bien son nom : Oliver Campana. Né de l’alchimie des sonorités traditionnelles rock et d’un zeste d’impertinence Oliver a su faire de cet album « Life’s Beautiful », une œuvre magique. Dès le premier titre, le ton est donné, résolument Rock avec « Broken Hearted ». Oliver sait aussi se faire plus pop avec une mélodie fraîche et entraînante sur « Flying Away ». Oui la vie est belle Oliver et à travers cet album, il a su nous donner l’envie d’avoir envie d’être heureux. Véritable magicien du son, sur « Only One Love », titre plus électro-rock, dans lequel la basse fait redondance au synthétiseur, là encore c’est carton plein. Côté production, la voix est justement équilibrée avec les instruments. « My Starlight» est quant à lui un titre dans lequel les riffs de guitare s’amusent à virevolter et se poser sur la batterie, un vrai moment de plaisir musical. Un excellent album qui porte bien son nom.

Céline Dehédin

Laisser un commentaire