Nouvelle Vague

NORBERT KRIEF

ZOOM-Norbert Krief-Trust-Fermin De Montégut

Est-il encore besoin de présenter Monsieur Norbert Krief dit NONO, artiste et musicien de talent. Il est de ces hommes exceptionnels, qui font partie du patrimoine musical Français ! Humain au cœur tendre, et à la personnalité attachante, c’est en toute intimité qu’il a décidé de se livrer, le temps d’une interview…

Bonjour Nono comment vas-tu ?

Je vais très bien, merci ! Bon un peu fatigué, car je sors de 2 semaines de répétitions intenses. De 10h à 18h non-stop, debout à 07h30, et je finissais vers 20h/21h le soir. 8 ou 9h de musique tous les jours, c’est assez fatiguant. Nous avons répété avec les artistes Français du spectacle « Autour De La Guitare (ADLG) », et la semaine prochaine, je répète avec les artistes Américains, au Zénith de Caen.

 

La tournée ADLG va passer par Nice, mais comment est né ce projet ?

ADLG est initié par Jean-Félix Lalanne depuis les années 2000, il souhaitait produire le spectacle en dehors de Paris. Il voulait aussi prendre des guitaristes de renommée internationale.

 

Comment t’a-t-il présenté et convaincu de participer au projet et surtout pourquoi as-tu accepté ?

C’est très simple, tout est parti d’un appel téléphonique de Jean-Félix, que je croise depuis de nombreuses années. Il m’a donc expliqué qu’il souhaitait m’avoir dans le spectacle et m’a parlé du concept de tournée. Nous avons également discuté des différents artistes qui y participeraient. Il n’a pas eu de mal à me convaincre car le projet est vraiment très intéressant !

 

Qu’allons-nous y retrouver dans ce spectacle des compos ? Des reprises ?

Alors justement et c’est très important, je voulais expliquer qu’il ne s’agit pas de passer les artistes les uns derrière les autres, mais les guitaristes vont vraiment jouer ensemble, et en alternance. Nous allons partager de très nombreux morceaux avec Axel (Bauer), Jean- Marie (Ecay), et d’autres titres où Paul Personne nous rejoindra. Larry Carlton restera par exemple sur scène pour assurer la rythmique etc… C’est un vrai travail de groupe avec une équipe de musiciens, Kevin Reveyrand à la basse, Francis Arnaud à la batterie, Laurent Roubach aux guitares, Jean-Marie Ecay et moi-même qui resterons tout le temps sur scène hormis 2 ou 3 morceaux, pendant donc 02h45/03h de show. Chacun joue un ou deux titres perso quand même, et sera alors au premier plan.

 

As-tu d’autres projets en cours ?

Oui un nouvel album arrive ! Encore un peu de patience… Le travail autour de ce disque a été laborieux et l’album a pris 1 an de retard. J’ai opté pour sortir un premier titre mi-octobre avec le clip, j’ai l’intention d’en mettre un autre vers la fin de l’année, puis un troisième titre et dans la foulée sortir l’album. Il a été composé à 100% par mon fils David (Sparte) Krief, il l’a également réalisé, produit et mixé, et chante également tous les titres de l’album. Il prépare actuellement son premier disque, sous son nom. Mon but n’était pas de l’intégrer dans mon projet personnel, mais qu’il fasse ses premières expériences avec mon aide, sur scène et en studio. Au départ, je lui avais demandé 3 titres, et il est revenu avec une trentaine de morceaux.

 

Quel est ton regard sur l’industrie musicale d’aujourd’hui ?

Alors aujourd’hui, le marché du disque est tellement tendu, que je ne me vois pas balancer un album comme ça, sans image, et c’est la raison pour laquelle je sors les premiers titres en audio et en clip. La musique est malheureusement devenue un objet de consommation comme les autres. Certaines plateformes et malheureusement il faut en être, ne rétribue que très peu les artistes à part les grosses stars, les maisons de disques ne jouent plus leur rôle non plus… Les artistes vivent aujourd’hui essentiellement grâce aux concerts !

 

Tu es le parrain du festival 1Max De Bruit (MDB)… Cette expérience à Nice, qu’a-t-elle représenté pour toi ?

Cette expérience est arrivée à la demande de Fabrice (Zip) Miguet. J’avais communiqué avec lui sur internet, car je savais qu’il a un groupe de reprise de Trust (Les Grandes Gueules- LGG). Puis, nous nous sommes rencontrés, lors de mon passage au Black Box à Nice. Nous avions parlé de l’organisation d’un festival de tribute pour une cause caritative. Evidemment, j’ai dit un grand OUI. En plus, j’aime beaucoup la ville de Nice et j’adore le cadre du Théâtre de Verdure, j’y ai d’excellents souvenirs. Le côté tribute est aussi intéressant. Cette expérience ne m’a apporté que du plaisir, l’organisation était excellente, le théâtre était plein pendant 2 jours, la technique était au top, le public super, donc que du bonheur ! Au départ, je ne devais monter sur scène, qu’avec les LGG, mais je me suis laissé embarquer dans l’aventure et j’ai joué quasiment avec tous les groupes. Cerise sur le gâteau, 10 000€ ont été reversés à l’association Autisme PACA. Donc un grand BRAVO à tous, Zip, les bénévoles, l’équipe technique et l’organisation, les groupes et le public ! Si bien sûr, 1MDB me réinvite je reviendrais avec un immense plaisir !

Céline Dehédin & Jean-Pascal Roblin

 

En concert sur la tournée Autour De La Guitare, le 10/11 au Palais Nikaïa – Nice (06), le 11/11 au Zénith Oméga- Toulon (83), le 12/11 au Dôme – Marseille (13) et le 13/11 au Zénith Sud – Montpellier (34).

 

www.nonokrief.com

 

Crédit Photo : Fermin De Montégut

 

Laisser un commentaire