Nouvelle Vague

NINA VAN HORN : Seven Deadly Sins

CD-Nina-van-Horn-Seven-Dead(Cristal Records)

★★★★★

Rien ne destinait Nina Van Horn à faire du blues. Son dada, c’était la danse. Puis l’art lyrique. Mais vint l’ennui. Le sentiment de s’enfermer dans un registre très pointu. A la Nouvelle Orléans, elle prit une décision : sa voix de soprano colorature serait mise au service d’une musique ô combien expressive. Un genre qui, clairement, lui va comme un gant. La chanteuse dresse ici un état des lieux du monde qu’elle a parcouru, par le prisme des sept péchés capitaux. A la fois geignarde et rocailleuse, elle évoque la luxure, la gourmandise, l’envie. Ajoute aux grands maux de la société l’indifférence et la misère. Du Texas blues au gospel en passant par des notes indiennes, elle invite au voyage. Viennent à l’écoute de la délicieuse lourdeur du son des odeurs de poussière, d’essence. D’Amérique profonde.

Alice Rousselot

 

Laisser un commentaire