Nouvelle Vague

NINA PAPA : Evidência

(Dreamphone /Socadisc)

★★★☆☆

#NVMagAlbum

Nina Papa est plus azuréennes des chanteuses brésiliennes. Pour son deuxième album, elle met beaucoup de jazz dans sa samba. Elle fait swinguer l’ipanema, et groover la bossa. Elle est accompagnée par la pianiste Béatrice Alunni (qui a composé la plupart des titres), le contrebassiste Marc Peillon et Cédric Le Donne ou Alain Ruard pour la batterie. Quelques percussions indispensables, Brésil oblige, par Frank Le Donne. Deux invités de grande classe viennent la soutenir, André Ceccarelli avec ses baguettes magiques et le saxophoniste Baptiste Herbin dont souffle précieux envoûte chaque morceau où il joue. Trois des chansons sont en français, “La Javanaise” de Gainsbourg mais surtout le très beau “Pays Des Cinq Terres” que lui a offert la pianiste. Un voyage au Brésil en première classe Jazz.

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire