Nouvelle Vague

NIKI NIKI : Absence

(Yotanka)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

Malgré son nom, on espère que le premier album de Niki Niki ne souffrira d’aucune  » Absence « . Par son  » Prélude « , le trio cherche à provoquer un envoûtement sur une brève durée. Ceci via des envolées vocales, nous portant telle la brise vers un  » Pink sorrows « , aussi mystique que celui l’ayant précédé. Autre ton avec  » Ungenderness « , hyper accrocheur, avec son électro pop intersidérale. Si ce titre nous pousse au paroxysme de l’ambiance démente que Niki Niki est capable de délivrer, la suite nous démontrera que le calme est également apprécié. On retrouve ainsi des pistes avec une  » Absence  » plus ou moins prononcée d’instrumentaux. Parfois la puissance sonore surgira sur quelques instants, voire lors de la seconde moitié,  » Downstairs « . Douce mélancolie pour finir,  » Til Sunday « , semblant être jouée au bord d’une plage hawaïenne, durant notre dernier dimanche sur place. Niki Niki vaut un mot d’ » Absence « , pour prendre le temps de l’écouter.

Anthony Rose

Laisser un commentaire