Nouvelle Vague

CD-Monalisa(Autoproduit)

★★★☆☆

Rendre hommage à une italienne, faire du rock tendance britannique, chanter en français et venir de Port Saint-Louis, cela fait beaucoup pour un groupe local. Régional mais expérimenté, c’est avec pas mal d’heures de vol que le groupe Monalisa livre son premier EP « Demain à Jamais ». Un EP en quatre titres d’une efficacité rare pour une autoproduction. Et ça décolle très vite. Dès les premières notes de « Combien à t’attendre », les guitares s’excitent et le délicieux accent camarguais du chanteur Sam Brocal se pose sur des mélodies affolées. Le groupe au look de Robert Smith mais au rock sans influence excelle dans le tube à guitare entêtant. Osant quelques refrains en anglais sur « Serre-moi » et « Demain à jamais » ou dans un « Guilivus » au français terriblement rythmique, le quatuor impose son image, son image de marque, il faudra désormais compter sur eux.

Solène Lanza

Laisser un commentaire