Nouvelle Vague

MICKEY 3D, le 24/0916 au Palais des Festivals – Cannes (06)

604_5955-mini

Il y a des soirées qui marquent, où les poils des bras se hérissent, où les yeux s’humidifient tant l’émotion est forte… Troublante succession de groupes au Palais des Festivals car après Les Innocents, Mickey 3D était sur scène une semaine après. Deux groupes avec de grosses similitudes, le succès, Victoire de la Musique, la séparation, le ou les leaders qui travaillent pour d’autres et en solo, reformation du groupe, un nouveau disque qui est bien reçu par la critique et le public et spectacle à Cannes. Le rapprochement s’arrête là, car autant Les Innocents ne m’ont pas convaincu à cause de leur désinvolture et de leurs nouvelles chansons, avec Mickey 3D, ce fut grand. Bien entendu, un concert en deux parties, le groupe enchaîna les chansons de « Sebolavy » avec toujours la même poésie, le charme à fleur de peau qui vous emportent. Les chansons sont belles : « La Rose Blanche », « Rallonge tes Rêves », « Sebolavy ». « Après le Grand Canyon » ou « François sous la Pluie » chantée en fin de concert. Puis plongeon dans le passé avec des titres qui n’ont pas pris une ride. Bien sûr le public attendait « Respire », un grand moment mais que dire de « Les Lumières dans la Plaine ». Cerise sur le gâteau, l’une des rares chansons françaises qui me prend aux tripes : « Johnny Rep ». Un concert où la nostalgie ne s’est pas installée, bien au contraire et où il faisait bon d’y être. Prochain rendez-vous dans ce même lieu : Zazie le 28 octobre pour, j’espère, les mêmes émotions.

Jean-Luc Thibault

Laisser un commentaire