Nouvelle Vague
LIVEREPORT-Mathieu Chedid-WEB

#NVmagLiveReport

Il fallait être tout d’abord un lève-tôt pour pouvoir obtenir son billet samedi matin à l’hôtel de ville de Cannes pour ce beau voyage musical piloté par un Matthieu Chedid généreux qui a répondu présent pour offrir de son temps ce dimanche soir sur une des plages de la Croisette. Il fallait ensuite s’armer d’un peu de patience pour laisser le temps à la sécurité de faire entrer les 4000 personnes attendues. Témoins de l’esprit de partage et de la bonne ambiance, quelques places sont laissées accrochées dans l’écorce des palmiers devant la file d’attente pour quelques hasardeux-chanceux qui passeraient par là. Comme pour nous récompenser de l’attente et nous faire patienter, M passe à côté de nous et traverse la file souriant en saluant les gens pour rejoindre la scène. Pieds dans le sable, au bord de l’eau face aux lumières de la baie, on attend patiemment 22h00 pour écouter les titres de ce dernier album « l’Amomali » un véritable bijou aux rythmes africains. Tandis que les lumières se tamisent doucement avant de disparaître, Matthieu Chedid entre en scène et entonne « Le Festival de connes » en guise de clin d’œil décalé et amusé comme pour détendre les silhouettes noires des festivaliers en robes de soirées et costumes 3 pièces aux fenêtres des grands hôtels… M nous présente alors sa fabuleuse équipe malienne pour ce tout premier baptême de l’album sur scène avant la grande tournée estivale. Vêtu d’une veste aux motifs africains à paillettes et chapeau en forme de « M », résonnent alors les accords des maîtres de la Kora Toumani et Sidiki Diabaté sur la voix envoûtante de Fatoumata Diawara qui s’élève et donne des frissons. S’enchaînent ensuite les titres poétiques de l’album « Cet Air », « Une Ame », « Solidarité » ou « Manitoumani » ponctué de titres plus anciens comme « Machistador » « Onde Sensuelle ». Puis le fameux « Bal de Bamako » finit d’électriser et de faire danser la foule. Après 2h30 de bonheur, il faut cette fois dire au revoir à M qui salue une dernière fois son public et nous laisse partir le cœur rempli de bonne énergie le sourire aux lèvres. A ne pas rater cet été au Nice Jazz Festival.

Elisa Klein

Le 21/05/17 à la plage Macé – Cannes (06).

LIVEREPORT-Mathieu Chedid-ElisaKlein2-WEB

LIVEREPORT-Mathieu Chedid-ElisaKlein1-WEB

Laisser un commentaire