Nouvelle Vague

MASSILIA SOUND SYSTEM

Massilia Sound System 30/07/2016 Crest

#NVmagZoom

Groupe incontournable du paysage musical marseillais, Massilia Sound System diffuse un reggae festif et engagé depuis 33 ans maintenant. 8 albums, un nombre incalculable de concerts, un public fidèle et une identité forte caractérise le sound system le plus provençal de la scène reggae française, leur permettant de disposer d’une légitimité incontestable auprès d’un public toujours aussi présent.

 

1984, les débuts

Formé en 1984, Massilia Sound System est le premier sound system français à revendiquer une identité occitane et plus particulièrement marseillaise. Les premiers morceaux du groupe mélangent le français et le patois occitan sans complexe, comme le reggae jamaïcain s’est nourri du patois créole et de l’identité Caribéenne à ses débuts. Le but affiché du groupe est d’utiliser ces racines et cette langue régionale comme un moyen d’ouverture au monde et aux autres cultures. Cette singularité leur vaudra rapidement une notoriété bien au-delà des arrondissements marseillais.

Premières tournées, premiers albums

Le groupe ne commencera vraiment à faire des concerts qu’en 1987. Le groupe se forme un style, basé sur du reggae, du raggamuffin, à la manière des sounds system jamaïcains qui ont fait naître les premiers MC : des voix posées sur des riddims (rythmes) crachés par de puissantes sonos. Chaque concert est vécu comme une fête par le groupe, et l’énergie qui ressort à chaque session a rapidement conquis un public heureux de la partager. Mais comme de nombreux groupes alternatifs des années 90 le sound system peine à trouver une maison de disque pour les produire. Ils forment alors leur propre structure de production, Ròker Promocion. Sortis en 1992, le premier album « Parla patois » est déjà un aboutissement et pose les bases de ce qui fera leurs succès pendant plus de trente ans. Marseille, l’Occitan, le reggae, l’engagement politique, la fête, le pastis : tout y est. Sept albums le succèderont, le dernier « Massilia », sorti en 2014, dont le titre démontre une fois encore l’attachement du groupe à la cité phocéenne est encore une fois une tribune permettant au groupe de diffuser les valeurs qui leurs sont chères, reflets de la multi culturalité d’une ville et d’un quotidien vécu par tout un chacun.

« Massilia chante sa ville, la fête, les colères, les luttes, la joie, l’amitié, la famille, en autant de thèmes qui rassemblent une génération en manque de repère dans un monde qui se replie en communautarisme et une économie qui se mondialise »

Phénomène social, populaire, culturel et engagé : Icone d’une génération

Le succès fut rapide. Un phénomène était né et allait grandir tout au long des années 90, en mettant en avant la culture populaire marseillaise et l’identité de toute une génération. Massilia chante sa ville, la fête, les colères, les luttes, la joie, l’amitié, la famille, en autant de thèmes qui rassemble une génération en manque de repère dans un monde qui se replie en communautarisme et une économie qui se mondialise. Encore aujourd’hui leurs concerts rassemblent les premiers fans, aujourd’hui quadragénaires jusqu’à la nouvelle génération dans une communion à la gloire de cette musique festive et engagé. En plus de 30 ans de carrière le groupe est passé au rang d’icône, porteur des luttes et combats contre les inégalités sociales, et d’autres revendications populaires, défenseur des cultures multiples autant que celle qui leur porte à cœur, celle d’Occitanie.

Reggae festif : vecteur de joie de vivre et d’engagement

Le vecteur de toutes ces valeurs parait une évidence aujourd’hui : le reggae version sound system, a tendance festive. Ce reggae qui permet à tous ces messages de toucher au cœur de chacun, grâce à cette joie de vivre. Celui qui portent les voix d’une population qui n’est pas entendue. Le reggae festif doit énormément à ces groupes français des années 90, ceux-là même bercés par la profusion du reggae roots et des sounds systems jamaïcains des années 70 et 80, qui ont voulus s’en inspirer tout en y insufflant cette volonté de vivre la musique et les concerts comme une fête. Massilia, non seulement en fait partie, mais en est sans doute le plus emblématique et le plus populaire.

Reconnaissance

Suivi par un public populaire, passionné et fidèle, Massilia Sound System n’en est pas moins reconnu par les instances institutionnelles. Décorés de la médaille de Chevalier de l’Ordre des Arts et des lettres par le ministère de la culture en 2002, les deux MC du groupes René Mazzarino et François Ridel, alias Papet J et Moussu T, ont ainsi prouvés au plus grand nombre que la culture populaire et occitane rayonnait et influait bien au-delà des frontières de la Provence. Une reconnaissance bienvenue pour un groupe longtemps considéré comme underground mais qui touche le plus grand nombre.

Un livre, un film

En 2014, pour les trente ans de la formation, l’auteure Camille Martel retrace le parcours du groupe Marseillais dans le livre « Massilia Sound System, la façon de Marseille » dans un peinture sincère et authentique. Manière sans détour, s’il en était besoin, de graver Massilia dans l’histoire musical actuel. « Massilia Sound Sytstem, le film », réalisé par Christian Philibert, retrace la vie du groupe via des images d’archives, de concerts et des interviews des membres du groupe. « Faire un film culte sur un groupe culte », telle était l’ambition du réalisateur marseillais. Sorti le 5 avril 2017 il est un témoignage de l’un des phénomènes musicaux les plus importants de ces trente dernières années, le film est porteur des valeurs humanistes, de joie et de chaleur à l’image de Massilia Sound System. Pour le réalisateur, ce film est un acte de résistance au système culturel français centralisé. Massilia a depuis toujours revendiqué l’idée d’une véritable expression de la culture du sud, combat commun avec Christian Philibert qui a refusé de s’exiler à Paris pour créer sa propre société de production, les Films d’Espigoule, à Marseille en 2002 afin de rester au plus proche de la culture qui l’anime.

Une formation singulière

Aujourd’hui composé de six membres, les trois MC, Papet J, Moussu T et Gari Gréù, le guitariste Blù, le clavier Janvié et le DJ Kayalik, le Massilia Sound System a toujours tourné autour de cette formation. Dans cette forme proche d’un sound system mais agrémenté de 3 chanteurs (MC), d’un DJ et de deux musiciens supplémentaires, le groupe permet de réaliser des sets puissants sur scène et d’emporter le public dans une fête sans concession. Ce sont d’ailleurs ces concerts qui dans les premières heures de la formation ont fait grandir leur réputation. Le groupe a toujours gardé la forme originelle du groupe permettant ainsi de conserver la cohésion musicale que cette formation a permise.

« Massilia »

Dernier album studio en date du groupe, sorti en 2014, « Massilia » est sans doute l’album le plus abouti du groupe. Il conserve en effet toute la gouaille et la verve du groupe de ses débuts, tout en y incorporant une sagesse et une expérience acquise pendant ses années de combats et de fêtes. Le mélange de chansons en français et en occitan est toujours présent (“La respònsa es dins lo vent”), les morceaux engagé et d’actualité aussi (“Pourquoi je morfle”, “Quand on vit connecté”), et bien évidemment Massilia continue de chanter sa ville qu’il aime tant, pour continuer de la faire bouger (“Ma ville réveille-toi !”). Un album qui continue de les emmener sur les route de France à la rencontre des grandes et petites salles remplis d’un public venu communier avec ce qui est désormais reconnu comme un phénomène culturel presque unique dans notre paysage musical actuel.

 

Matthieu Léger

En concert le 02/11/17 au Dock des Suds à Marseille (13), le 03/11/17 à la Salle de l’Etoile à Chateaurenard (13), le 17/11/17 au Rockstore à Montpellier (34).

www.massilia-soundsystem.com

Laisser un commentaire