Nouvelle Vague

MARVIN GAYE : What’s Going On

ALBUM-DE-LEGENDE-Marvin-Gaye-What's-Going-OnSorti en mai 1971

Cet album marque un tournant dans la carrière de Marvin Gaye. Le crooner de chez Motown, alors connu pour ses duos romantiques avec Tammi Terrell, est anéanti par le décès de cette dernière et entre dans une profonde dépression. De plus, alors que la contestation de la Guerre du Viêt Nam se fait de plus en plus virulente, la conscience politique de l’artiste s’aiguise. Marvin n’a plus le cœur à chanter des bluettes amoureuses (l’amour, il y reviendra régulièrement plus tard mais dans une version nettement plus charnelle sur « Let’s Get It On », « I Want You » et autre « Sexual Healing »…). Au lieu de ça, il convoque deux membres des Four Tops et compose avec eux l’hymne « What’s Going On ». Berry Gordy Jr., l’impitoyable patron-fondateur de Motown, refusera dans un premier temps de le sortir en single car trop politisé, qualifiant même le morceau de « merde ».

Mais l’histoire donnera raison au chanteur : l’album du même nom figure aujourd’hui au panthéon de la soul et reste l’un des concept-albums les plus réussis de tous les temps. Le soulman a en effet poussé le concept très loin : quasiment tous les titres sont bâtis sur le même modèle et les pistes s’enchaînent sans transition comme un seul et même morceau. Arrangements de cuivres et de cordes ondoyants, overdubs décuplant la voix de Marvin à l’infini, mélodies célestes et oniriques : la beauté de « What’s Going On » tutoie les cimes. Un album qui suit une progression logique jusqu’au brûlot final plus terrien et proche de la blaxploitation, le bien-nommé « Inner City Blues (Make Me Wanna Holler) », véritable cri de colère de l’artiste. Contrairement à d’autres chanteurs soul engagés, dont les préoccupations concernent en premier lieu la cause afro-américaine, celles de Gaye touchent à l’universel. Il y est question de pacifisme, de religion et même déjà d’écologie.

Mathieu Presseq

Laisser un commentaire