Nouvelle Vague

MANU : Entre deux eaux

(Tekini records)

★★★★★

#NVmagAlbum

La jolie Emmanuelle Monet, s’octroie une délicieuse pause musicale avec la sortie de ce disque « Entre deux eaux ». Manu, avec sa voix douce et cristalline, nous offre cette parenthèse absolument magnifique. C’est l’occasion de retrouver l’artiste, dans des versions uniques comme sur « Goodbye », qui prend une dimension céleste au son de la harpe et du violoncelle. A l’image d’une maquette, dans cette version intimiste, l’auditeur à l’impression d’être un privilégié, en étant dans le studio avec les musiciens. « Allée des tilleuls » extrait de son premier album “Rendez-vous”, là encore vous plongera dans un univers plein de douceur et de poésie ! Manu, n’hésite pas également à mettre en lumière, d’autres artistes comme Noël Matteï en reprenant à sa façon, en duo avec l’auteur, « À bout pas au bout ». Etonnante, Manu fait un clin d’œil à Dolly (son ancien groupe), à travers « Je n’veux pas rester sage », là encore dans une version totalement inédite et à son amour pour le Japon dans « Amaku ochiru » !

Céline Dehédin  

Laisser un commentaire