Nouvelle Vague

MACEO PARKER, le 18/11 au Théâtre Lino Ventura – Nice (06)

147_6719 mini

L’année 2014 aura été très « funk » sur la région. Fred Wesley à Nice et Puget sur Argens, Lee Fields et Keziah Jones à Nice, Bootsy Coolins à Vence, Earth Wind and Fire à Antibes, Kool and the Gang à Cannes, Stevie Wonder à Juan les Pins, Manu Dibango à Mandelieu, George Clinton à Marseille et cerise sur le gâteau pour clôturer l’année : Maceo Parker.

Difficile de chroniquer ce concert tant il fut beau, fort, envoûtant et funk.

Difficile de parler de l’amour de Maceo Parker pour le funk, la musique et son public. Le voir à la fin du concert se mêler à la foule pour serrer toutes les mains fut incroyable.

Difficile de décrire la qualité de ses musiciens : Dennis Rollins éblouissant au trombone et qui nous gratifia d’un solo d’anthologie très jazz, Rodney Skeet Curtis à la basse, Bruno Speight à la guitare, Marcus Parker (le neveu) à la batterie avec une prestation surprenante et prenante, bien entendu Martha Hight aux chœurs…

Difficile de narrer tous les événements forts comme l’hommage à Ray Charles, à James Brown…

Difficile d’imaginer le funk après Maceo Parker (je l’ai trouvé fatigué, et oui il a 71 ans).

J’espère simplement le revoir très rapidement sur scène et réentendre « Always remember, always remember, we spend a funky moment ».

Jean-Luc Thibault

Laisser un commentaire