Nouvelle Vague

MA PLAYLIST NV#231

MA PLAYLIST - Bernard Menu copie

Bernard Menu

Réalisateur musical et musicien, Studio 26b à Marseille (13)

 

PRESENTATION

Je suis passionné de musique et de son depuis mon plus jeune âge. Je suis musicien avant d’être technicien et je suis arrivé à la technique en travaillant dans divers studios d’enregistrement avec les ingénieurs résidant. Aujourd’hui je mets ces compétences au service des artistes qui viennent me rencontrer pour réaliser leur projet.

VOTRE PLAYLIST

⁃    MUSIQUE : la chanson « Hejira » de Joni Mitchell avec Jaco Pastorius me bouleverse toujours autant depuis 20 ans… c’est la grande classe.

⁃    CINEMA : je suis très amateur de films anciens. Je suis compositeur de musique à l’image et pour moi le son et l’image sont très liés. Par exemple « Cinema Paradiso » de Giuseppe Tornatore avec la musique de Morricone est un chef d’œuvre.

⁃    LIVRE : je suis en train de finir « La fabrique du monstre » de Philippe Pujol. Ce brillant journaliste s’est frotté au milieu de la délinquance et de la drogue à Marseille, dans les quartiers nord et nous montre comment ce monstre a pu grandir dans l’indifférence et sous l’incompétence des politiques de la cité … très intéressant et très courageux.

⁃    CONCERT : Peter GABRIEL aux arènes de Nîmes « Secret world tour ». Je ne m’en suis toujours pas remis.

 

VOTRE PLUS GRANDE EMOTION MUSICALE

Heureusement il y en a eut plein … En tant que musicien, j’accompagne sur scène Yvan Le Bolloc’h dans le projet « Ma guitare s’appelle reviens ». Nous avons fait la fête de l’huma et là quand vous jouez devant 60 000 personnes, vous êtes heureux d’avoir travaillé la musique et d’être récompensé ainsi, entouré de vos amis musiciens. C’était génial et en plus j’y ai rencontré la femme de ma vie, donc sublime moment. En tant que spectateur, j’étais au concert d’Ennio Morricone à Bercy et là j’étais submergé par l émotion pendant 2 heures …

VOTRE ESPOIR POUR LE FUTUR

La paix bien sûr sur cette belle planète où nous n’avons qu’à vivre harmonieusement mais où le profit et le pouvoir ont malheureusement pris le dessus. Je suis persuadé que la nature reprendra ses droits … Pour la culture, je rêve qu’il y ait de plus en plus de festivals, de scènes ouvertes aux talents méconnus et qui méritent une meilleure visibilité. Aujourd’hui le net joue le jeu de la promotion pour tous et il serait bon que les professionnels s’y intéressent …

Laisser un commentaire