Nouvelle Vague

MA PLAYLIST NV#211

MA-PLAYLIST-Vincent-Berenger

VINCENT BÉRENGER

Chargé de communication au sein de La Fissure Prod’, Musicien dans les groupes Djiel et Martins et régisseur.

 

Présentation

Je suis un touche-à-tout, passionné par la musique, l’image et la vidéo. Je travaille essentiellement sur la com de festivals et concerts ou sur des sorties d’albums d’artistes autoproduits. Mon casse tête quotidien : obtenir de la visibilité avec peu de moyens. J’ai fait des boulots alimentaires pendant pas mal d’années, c’est une chance de pouvoir vivre de ma passion aujourd’hui et ça me motive chaque jour.

 

Votre playlist

Musique : « Paranoid Android » de Radiohead ! Une chanson sous forme de triptyque qui tient du génie. En ce moment j’écoute beaucoup les albums « Like Clockwork » des Queens Of The Stone Age et « Bleu Pétrole » d’Alain Bashung.

Cinéma : De ces dernières années je pourrais citer « Morse », « Melancholia », « Drive », « Les beaux gosses »… Et tous les films de Klapisch ou Jacques Audiard ! Sinon entre nanard et film culte il y a « La Soupe aux Choux ».

Livre : « Vivons heureux en attendant la mort » de Desproges ou « Les petites histoires de la vieille » d’Hervé Berteaux… des chroniques de la vie rurale en alpage en souvenir d’un temps passé.

Concert : The Hives au Pantiero, Noir Désir au Zénith de Toulon en 97 pour le symbole, Björk et Depeche Mode aux Arènes de Nîmes, Les Airnadettes… Partout !

Evénement : Depuis le 19 Août la Terre vit à crédit… Nous sommes en déficit écologique de plus en plus tôt chaque année. Je ne suis pas sûr que nous ayons conscience de la gravité de la situation.

Espoir pour le futur : Fleur Pellerin si tu m’entends, si tu pouvais régler le problème des intermittents du spectacle rapidement… Le traitement médiatique de ce conflit est assez lamentable! J’espère que le bon sens l’emportera.

 

Votre plus grande émotion musicale ?

Mon père qui berce mon enfance avec sa guitare et Brassens, mon premier accord sur cette même guitare avec les tablatures de l’Unplugged de Nirvana sur les genoux, ma première répète, mon premier concert, écouter Djiel sur des radios mexicaines et américaines, maltraiter ma basse avec les Martins… à suivre

Laisser un commentaire