Nouvelle Vague

LUCKY PETERSON : Long Nights

CD-LUCKY PETERSON - Long Nights(JSP records)

★★★★☆

Que fait Lucky Peterson à trois heures du matin ? Il joue du blues, seul avec sa guitare ou presque. C’est du moins ce qu’affirme les notes de pochette de son nouvel album. Et pourquoi ne pas le croire ! Tard dans la nuit, quand il a extirpé tout le funk de sa six-cordes, de son orgue, Lucky revient au bercail du blues roots. Simplement accompagné d’une basse acoustique et d’un batteur, Lucky Peterson chante et joue de la guitare, ajoute parfois quelques accords de piano. Et, de fait, cette sobriété lui sied fort bien, il va à l’essentiel du blues, le feelling ! Pas de long chorus, juste ce qu’il faut pour illustrer son propos. Il ne force pas sa voix, elle se même fait presque douce dans les ballades (« Six O’Clock Blues », « Earline »). Et quand il empoigne son dobro, cela devient du pur régal !

 

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire