Nouvelle Vague

LES NUITS DE LA GUITARE

A-VENIR-Les-nuits-de-la-guitare-Patti_Smith-(c)-Edward_Mapplethorpe

S’il devait y avoir un berceau de la guitare classique aux abords français, ce serait Patrimonio. Tout commence il y a un demi-siècle avec deux passionnés qui ne connaissaient pas le solfège et n’avaient reçu aucun enseignement. Pourtant la réputation de leur talent a dépassé les frontières de l’île corse et a suscité bon nombre de vocations. C’est au café du village que se réunissaient les aficionados pour jouer toute la nuit durant. Les prémices du festival sont là et depuis, Patrimonio est considéré par bon nombre de musiciens professionnels comme un lieu où il faut passer lorsque l’on « gratte », il n’y a rien d’étonnant à ce que le petit village propose chaque année depuis maintenant vingt-trois ans un rendez-vous centré autour de la six cordes.

Pour une fois, le festival est né d’un berceau qui faisait place à la création et à la musique au lieu de partir de rien et de susciter au fil du temps un lieu propice à la culture. C’est peut-être cette particularité qui fait des Nuits de la guitare un événement particulier, ancré dans l’histoire et le patrimoine. Mais ce serait oublier un peu les vertus de la programmation : Patti Smith, M, Sound of a Guns, Marcus Miller, des noms qui en disent long. Tous les genres sont confondus, toutes les époques aussi, la seule exigence est la qualité. Les pèlerins de mai 68 se rendaient à Katmandou comme les guitaristes ont Patrimonio. Une sorte de retour aux sources, pour ne pas dire aux origines, pour les artistes qui rencontrent un public déjà conquis. Alors pour les amoureux de l’instrument, les novices ou les simples festivaliers, ce sont six dates à ne pas rater.

Manon Feldmann

Du 19 au 26/07 à Patrimonio (20)

www.festival-guitare-patrimonio.com

Laisser un commentaire