Nouvelle Vague

LAURENT DAMONT : Epris par Cœur

(LD Records/Inouie)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

Le pianiste Laurent Damont fait partie de cette génération de musicien qui goûte autant le jazz que la musique classique ou contemporaine et qui n’entendent pas faire de sectarisme. Sur ce nouveau CD, pour mieux brouiller les pistes, pas de contrebasse mais un violoncelle, celui de Guillaume Latil et des percussions en guise de batterie. La clarinette ou le soprano de Maxime Berton traverse aussi les genres. Les tempos sont lents, la musique très évocatrice. Dans “”Promenade rue Buffon”, le plus beau morceau de l’album, on avance tranquillement sur un rythme léger, une frappe discrète sur les tambours marque les pas, le saxophone incite à regarder en l’air pour voir un petit bout de ciel, le piano nous guide avec ses trilles au long du chemin… Le calme, la douceur et la volupté qu’évoquait le poète.

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire