Nouvelle Vague
unnamed

2015 est une année essentielle pour Label Note puisque la structure fête déjà ses 10 ans ! 10 ans d’un développement toujours croissant, faisant de ses événements « Les Nuits Carrées » des événements essentiels à la région. Sébastien Hamard, directeur de l’établissement, revient sur ces années de travail et de réussite et nous livre ses projets pour la structure.

 

Label Note a 10 ans. Pouvez vous nous en dire plus sur son historique ?

Label Note est une structure qui a vu le jour en mai 2005 à l’initiative de Mathieu Franco et moi-même pour assurer la promotion et le développement de deux groupes (Groove Konnexion et Mastaya). C’est une plateforme de développement et d’encadrement des musiques actuelles et du jazz. Label Note est un label de qualité plus qu’un label de disque. En 2006, l’amphithéâtre du Fort Carré est tout fraichement réhabilité et il a fallu créer un événement novateur dans la région d’Antibes dans ce cadre. C’est ainsi que le festival « Les Nuits Carrées » a vu le jour en 2007. Les premières années, le festival est pluridisciplinaire et mélange danse, théâtre et musique avant de se tourner uniquement vers la musique. En 2010, Label Note découvre la magnifique fondation Hartung Bergman à Antibes et travaille jusqu’en 2013 avec François Hers sur la place de l’oeuvre entre l’artiste et le public. Cela a donné lieu à une quinzaine de résidences d’artistes locaux, nationaux et internationaux labellisées sous le titre de « Songes de Nuits Carrées ».  Enfin, en 2012, nous ajoutons une nouvelle corde à notre arc avec « Les Quatre Saisons de Découverte Nuits Carrées », dispositif de mise en valeur d’effectifs émergents dans des médiathèques communautaires en lien avec la CASA. 2014 a été une année de restructuration et de développement, tournée davantage vers une typologie de programmation autour du jazz dans la salle Léonard de Vinci de Mandelieu.

 

Label Note a eu une popularité toujours croissante. Auriez-vous des chiffres à nous donner pour nous montrer l’évolution de votre structure, notamment en terme de fréquentation ?

En 2005, Label Note a accompagné deux formations locales. Depuis, c’est entre 30000 et 40000 personnes qui fréquentent l’ensemble des événements autour des « Nuits Carrées ». Ce festival connait une très forte croissance depuis sa création et le public augmente également avec les événements annexes au festival, comme la programmation jazz de Mandelieu et « Les Quatre Saisons de Découverte Nuits Carrées». Label Note, c’est également six personnes en permanence et de nombreux intermittents et salariés travaillant autour de nos événements.
« Les Nuits Carrées » comptent une trentaine de partenaires, notamment la ville d’Antibes Juan-les-Pins qui soutient vraiment beaucoup notre action. Les collectivités nous aident beaucoup et les partenariats privés se multiplient.

Pourriez vous nous citer 1 ou 2 événements majeurs ayant marqué l’histoire de Label Note ?

Deux éditions ont été marquantes : la première est celle de 2009 avec la venue de Chinese Man, encore inconnu du grand public et qui a connu un grand succès depuis. La seconde édition phare a été la sixième en 2012. C’est celle qui a connu la plus grande fréquentation édition avec Asaf Avidan, encore inconnu et qui a eu le succès international qu’on lui connait.

Que peut-on vous souhaiter pour les dix prochaines années ?

En 2015, Label Note a 10 ans ! L’objectif est un rayonnement régional et national encore plus grand et la consolidation des partenaires. Nous avons aussi un projet d’expansion du festival sur d’autres saisons de l’année, cela nous prendra beaucoup de temps ! Enfin nous voulons continuer le développement de la structure en continuant de mettre en valeur les musiques actuelles et le jazz que nous programmons ainsi que de continuer à créer des emplois en formant des jeunes comme nous le faisons depuis 2005.

Marie Berginiat
www.nuitscarrees.com

Laisser un commentaire