Nouvelle Vague
Zoom-Nuit-du-Blues-Andrew-Strong-Ronan-Melia

L’association Sud Regards organise pour la 10ème année consécutive le festival de La Nuit du Blues à Cabannes. Durant deux soirs, vous pourrez apprécier les prestations des artistes présents au parc de la mairie et aux arènes. Antonio Amat, président de l’association, nous dresse un portrait de cet événement.

 

Présentez-nous le festival, comment a-t-il vu le jour ?

L’idée d’un festival sur notre commune est née en 2004 dans l’esprit d’un conseiller municipal, Jacques Rousset et de moi-même. Nous avons présenté notre projet au maire de l’époque qui a soutenu notre initiative, tant sur le plan financier que sur l’aide technique et administrative que pouvait apporter la commune.

Nous nous sommes orientés vers un festival dédié au blues car nous souhaitions faire découvrir un style musical qui allait bientôt fêter son centenaire. Ce style est à l’origine des principaux styles de musiques actuelles (rock, jazz, soul, funk, etc). Dès le départ nous ne voulions pas centrer le festival sur le blues « pur et dur », nous aurions été limités. Nous voulions montrer toute la diversité de ce style. C’est pourquoi même si le blues au sens strict tient une place importante, nous programmons également des artistes d’horizons divers, mais toujours en lien avec le blues.

Notre festival est un événement populaire, l’ambiance se veut festive. Notre politique tarifaire fait en sorte que le prix d’entrée soit à la portée du plus grand nombre. Je pense que c’est un point fort de notre festival et que cela a permis de fidéliser le public. Le public est autant composé d’amateurs de blues et de mélomanes éclairés, que de personnes qui viennent simplement passer un bon moment en musique.

 

Comment s’est déroulée la 1ère édition ? Qui était invité ?

La 1ère Nuit du Blues a eu lieu en juillet 2005. A l’origine, son organisation s’est faite au sein d’un Comité de Pilotage dans lequel, la municipalité, l’association Sud-Regards, mais également des citoyens, des commerçants ou des associations locales se sont investies. L’association Sud-Regards avait déjà une solide expérience dans l’organisation de concerts, puisque l’association existe depuis 1998. Dès la première édition nous avons souhaité organiser cette manifestation dans les arènes du village. Le lieu s’y prête bien, puisqu’il permet au public d’être assis dans les gradins ou debout sur la piste.

Lors de la première édition, nous avons invité des artistes régionaux bien connus du milieu blues français. (Marvellous Pig Noise, Jeff Zima, et Classic and Troubles). Cette première édition a connu un franc succès, puisque environ 500 personnes étaient présentes. Nous avons dégagé un large bénéfice qui nous a permis de lancer le festival. Aujourd’hui le budget est 8 fois supérieur à la première édition et attire environ 1200 personnes le samedi. Depuis, c’est essentiellement la programmation qui a changé, nous accueillons plus d’artistes. Néanmoins nous gardons toujours une place pour les musiciens régionaux et nationaux. Par ailleurs, depuis quelques années, le vendredi nous organisons un concert gratuit au cœur du village qui attire environ 500 personnes.

 

Quels sont les retombées du festival depuis sa 1ère édition ?

Aujourd’hui La Nuit du Blues de Cabannes est reconnue (Nous avons été labélisés Marseille Provence 2013). Par ailleurs notre festival est un des membres fondateur de La Blues Freeway qui est un collectif qui regroupe 7 festivals de blues et rock en Provence. Nous sommes également soutenu par France Blues.

 

Combien de personnes sont à l’organisation environ ?

Aujourd’hui l’organisation du festival repose essentiellement sur l’association Sud-Regards. Le bureau de l’association est composé de 9 personnes qui travaillent sur le projet toute l’année, et nous pouvons compter sur une équipe d’environ 50 bénévoles pour l’organisation du festival.

La municipalité nous apporte toujours un soutien financier et logistique sans lequel rien ne serait possible. Nous essayons de développer des partenariats, comme par exemple celui établi avec l’association des commerçants et artisans de Cabannes, ce qui nous aide à organiser le concert gratuit du vendredi. Mais bien d’autres aussi, comme celui avec Nouvelle Vague qui nous permet d’avoir une bonne visibilité sur la région. C’est grâce à tous ces partenariats que nous sommes encore en mesure de maintenir notre politique tarifaire très volontariste. On vient le samedi à la Nuit du Blues pour 12 euros en prévente ! Et la qualité est toujours au rendez-vous.

 

Y’a-t-il eu des événements ou invités marquants depuis la 1ère édition ?

Nous avons eu effectivement la chance de vivre de grands moments dans les arènes de Cabannes ! La liste serait sans doute trop longue. On se souviendra de l’émotion ressentie lorsque nous avons accueilli une légende historique du blues comme Louisiana Red malheureusement aujourd’hui disparu, ou du fabuleux concert d’Eric Bibb. En 2011, Andy J Forest nous a transportés à la Nouvelle-Orléans lorsqu’il est descendu dans le public avec l’ensemble de son groupe aux percussions, puis qu’il a traversé les gradins, harmonica et micro à la main ! Comment ne pas citer l’extraordinaire prestation d’Elliott Murphy l’an passé; une semaine avant de jouer chez nous il était invité par Bruce Springsteen à jouer au stade de France ! Quand j’y repense, ça me semble surréaliste. De nombreux groupes français se sont également produits sur nos planches, on peut citer la toute jeune Nina Attal qui voit aujourd’hui sa carrière décoller, ou encore Malted Milk, un des groupes majeur de la soul made in France.

 

Quels artistes seront présents au festival 2014 ? Y a-t-il des artistes locaux, nationaux, internationaux ?

Cette année, comme chaque année nous aurons des artistes venus d’horizons divers. Certains sont régionaux comme l’américaine Jersey Julie Band qui est installée dans le sud depuis quelques années, Jack Bon Slim Combo qui vient de Lyon ou les Drômois de Steady Rollin Men. D’autres viennent de plus loin comme notre coup de cœur : Nikki Hill qui vient des Etats Unis, et qui débutera sa tournée européenne par Cabannes. Je peux vous garantir que les arènes vont trembler ! Cette année nous aurons l’immense honneur d’accueillir Andrew Strong de Dublin, il avait marqué son époque en interprétant le rôle principal du film d’Alan Parker «The Commitments ». Il sera présent avec son groupe au grand complet (11 musiciens en tout) pour son unique date en France cette année, ensuite il s’envolera pour une tournée en Australie.

 

Est-ce qu’un événement spécial est prévu à l’occasion de ce 10ème anniversaire ?

C’est vrai que tant du côté du public comme celui de l’équipe, tout le monde avait envie de marquer le coup. Nous voulions donc proposer des têtes d’affiches rares en France et étoffer la soirée gratuite du vendredi.

Cette année, et c’est une nouveauté, nous entreprenons une action pédagogique pour les enfants de l’école. Chris the Cat sera présent, artiste perpignanais qui joue en « one man band » et qui fera une conférence sur l’histoire du blues. C’est une musique qui est issue de la tragédie du peuple noir américain, victime de l’esclavage et nous trouvons important de sensibiliser les plus jeunes à ce sujet. Ce n’est pas forcément évident de faire passer ce genre de message à des enfants, mais nous pourrons compter sur l’humour de Chris pour faire de ce moment un moment de bonne humeur.

Pour marquer cette dixième édition, nous avons invité l’américain du sud-ouest Jeff Zima, déjà présent à la première Nuit du Blues, il sera invité d’honneur. En 2005, il avait marqué les esprits par son show complètement fou ! C’est un personnage atypique, dont l’humour fait partie intégrante de son show. Nous pourrons compter sur lui pour épicer cette dixième édition.

 

Bérengère Vuche

Le 04 et 05/07 au Parc de la Mairie et aux Arènes – Cabannes (13)

www.lanuitdubluesdecabannes.com

Laisser un commentaire