Nouvelle Vague

#NVmagLive

Le 28/03/18 au Théâtre de Grasse (06).

Le Kintsugi est un art de réparation japonais assimilé à une chirurgie de l’âme appliqué aux objets au moyen de laque saupoudrée d’or. Mais c’est aussi le nom que Gaspar Claus, Nishihara et Serge Teyssot-Gay ont décidé de donner à leur groupe. Le trio ne fait pas dans la musique concrète mais plutôt dans la musique qui va explorer divers horizons. Kintsugi, c’est l’histoire de trois musiciens dont les styles hétéroclites se mélange sur un fond d’histoire japonaise tirée du fond des âges. Serge Teyssot-Gay à la guitare, s’associe au violoncelliste, Gaspar Claus et à la chanteuse japonaise Kakushin Nishihara, qui joue du luth, dans une musique à la fois traditionnelle et issue du monde entier. Incité par le coordinateur du Silo (centre de création coopératif dédié aux musiques du Monde), Florian Oliveres, les  représentations du groupe procure une explosion de sensations à la fois féeriques et éclectiques.

Yasmine Romdhane

www.sergeteyssot-gay.fr

Laisser un commentaire