Nouvelle Vague
LIVEREPORT-JulienDore1-JLucThibault-WEB

Lors de son concert « Love » au théâtre de Verdure (en août 2015), Julien Doré nous avait enthousiasmés. Qu’en serait-il du show au Nikaïa d’autant qu’à titre personnel, l’album «&» ne m’a pas convaincu ? Après une première partie très agréable du groupe OMOH, place à Julien Doré. Avec une assistance au rendez-vous (la pluie avait fait une pause salutaire pour laisser entrer les 7000 personnes), un décor sobre, le chanteur arrive, baigné dans un nuage de lumière jaune et de fumée sous les acclamations du public sur les premières note de « Porto-Vecchio ». Les titres du dernier album s’enchaînent, interrompus par « Chou Wasabi » et ensuite par « Winnipeg ». Traversée de la fosse dans une ambiance bon enfant, chant d’anniversaire du public pour sa maman présente, rappel que certaines chansons ont été écrites à saint Martin de Vésubie, l’énergie de Julien Doré, sa voix, ses musiciens électrisent la salle.

Jluc Thibault

Le 23/03/17, au Palais Nikaïa – Nice (06)

LIVEREPORT-JulienDore2-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore4-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore5-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore6-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore7-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore8-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDoré9-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore10-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore11-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore12-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore13-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore14-JLucThibault-WEBLIVEREPORT-JulienDore15-JLucThibault-WEB

LIVEREPORT-JulienDore3-JLucThibault-WEB

Laisser un commentaire