Nouvelle Vague

JOE BONAMASSA, le 24/06/2014 au Nikaïa – Nice (06)

VU ET ENTENDU-joe bonamassa

Le 24 juin au Nikaïa de Nice, c’était les feux de la St Joe.

20 h pétantes, Joe, plus smart qu’élégant dans son costard anthracite, chemise mauve, entre en scène et plaque un accord sur une des nombreuses Gibson qui vont se succéder tout au long des 100 minutes du show. Ce qui est sûr c’est que le roadie guitare ne chôme pas. Un claviériste, un batteur l’accompagne mais surtout un percussionniste, l’excellent Lenny Castro et l’indispensable bassiste Carmine Rojas qui offrent à Bonamassa une assise rythmique qui lui permet tous les débordements. Et il y en aura car c’est un guitar-hero, long soli, petit essai d’air-guitar. Ils oseront même le final du « Won’t Get Fooled Again » des Who. Pas de set acoustique hélas, cela commence par l’habituel « Dust Bowl » qui permet de poser les bases de ce que sera le reste du concert, plus tourné vers du Hard Zeppelinien que du blues (malgré le superbe « Slow Train »). Ne boudons pas notre plaisir ce fut grand.

Hey Joe, tu avais quand même l’air pressé de rejoindre ton Novotel !

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire