Nouvelle Vague

JAZZ A JUAN, le 23/07 à la Pinède Gould – Juan-les-Pins (06)

musica-di-Paolo-Conte-Bergamo

Difficile de situer Robin McKelle qui oscille entre country pop, grooves jazzy et ballades. Interprète honnête mais sans véritable timbre de voix se démarquant particulièrement, entre compositions et reprises dont « I Can’t Go For That (Say No Go) » de Hall & Oates, c’est sans aucun doute sa version de « Nothing Compares 2U » dédiée à la fois à Prince et aux victimes de l’attentat de Nice qui enthousiasma le plus le public de Juan-Les-Pins.
C’est avec à peine de retard dû à une forte pluie éphémère que Paolo Conte monta sur scène, pittoresque tel Peppone dans « Don Camillo », tous ses classiques s’enchaînèrent, accompagné de 10 musiciens impressionnants. Personnalité évidente dès que l’on entend son timbre de voix et sa diction inimitable, n’hésitant jamais à faire des bruits de trompette avec sa bouche au risque parfois de rendre absurdes ou comiques des chansons profondes, mélancoliques et très souvent magnifiquement composées, Paolo est également très bon pianiste. Mais malgré un public déjà conquis, au bout d’une heure et quart de concert, pendant son « Tropical » (sorti il y a 2 ans), la pluie fit son retour, vidant la salle à une vitesse record devant le regard fataliste de l’artiste qui n’avait visiblement pas prévu de s’arrêter là. Moment suspendu, frustration pour tous, mais un concert néanmoins captivant et mémorable.

 

Christopher Mathieu

Laisser un commentaire