Nouvelle Vague

JAMIE LIDELL

CD-Jamie-Lidell(Warp Records)

★★★★☆

A-t-il enfin ressenti le besoin de faire un album électro ? Le britannique Jamie Lidell, renoue avec ses amours originelles en musique synthétique mais n’oublie pas la soul qui l’a rendu célèbre. Avec ce nouvel album éponyme sautillant, le chanteur à la voix haut perchée allie ses deux genres de prédilections. Dans cet univers psychédélique, les synthétiseurs et les boîtes à rythmes sont percutants sur « I’m Selfish ». Avec son organe vocal, véritable ascenseur émotionnel, c’est le disco et le funk qu’il remet au goût du jour rappelant Donna Summer dans « Big Love » et Diana Ross sur « Do Yourself a Faver ». Mais, l’ancien collaborateur de Simian Mobile Disco, toujours étonnant, s’amuse dans « What a Shame », mix totalement électro, comme dans le clip LCD Soundsystemien de son premier single « You Naked ». Le dualisme musical atteint son paroxysme sur « Why_ya_why » aux cuivres sortis de la Nouvelle Orléans suivis de gros beats surexcités.

Solène Lanza

 

Laisser un commentaire