Nouvelle Vague

IBRAHIM MAALOUF, le 14/10 au Théâtre Anthéa – Antibes (06)

507_6363 mini

2015 a vu la sortie simultanée de 2 albums de la part d’Ibrahim Maalouf : « Red & Black Light » et « Kalthoum ». C’est ce dernier qu’il a décidé d’interpréter à la salle de spectacles Anthéa d’Antibes qui affichait l’évènement complet depuis déjà plusieurs mois. Un succès sans précédent dû à l’irrésistible ascension du nouveau prodige français du jazz. Devant une salle comble, c’est en toute simplicité qu’il s’avance seul, micro en main, pour présenter timidement ce concert dédié à celle qui a bercé son enfance de sa voix et qui donne son nom à cet album: la chanteuse égyptienne Oum Kalthoum qui marqua de son talent tout le monde arabe des années 60 jusqu’à aujourd’hui, et ce malgré sa mort en 1975. Afin d’en présenter aux néophytes le style original épuré, Samir Homsi assure seul l’ouverture du spectacle à l’oud et au chant. Dès le 2ème morceau, Ibrahim Maalouf présente alors les musiciens qui vont l’accompagner au piano, à la contrebasse et à la batterie. Pendant plus d’une heure et demie, le quartet proposera une relecture jazz à la fois pointilleuse et originale de standards de la chanteuse orientale aux antipodes des précédents spectacles du jazzman dont on n’a définitivement pas fini de découvrir de nouvelles facettes étonnantes.

 

Christopher Mathieu

 

Crédit Photo : Jean-Luc Thibault

Laisser un commentaire