Nouvelle Vague
hard_rock_cafe_logo

Depuis plus de quarante ans, les Hard Rock Café animent toutes les villes où ils sont présents. Un restaurant, une salle privée, un lieu d’échange et de musique, tel était le challenge que s’était lancé les fondateurs de l’enseigne à leur début. Quatre décennies plus tard, les Hard Rock ont éclos un peu partout dans le monde et connaissent une renommée sans égale. Malgré sa quarantaine passée, Le Hard Rock Café est encore jeune et n’a pas fini de vous surprendre.

 

Un lieu de légende

En 1971, lorsque le premier Hard Rock Café ouvre ses portes à Londres, peu sont ceux qui parient sur la réussite de Isaac Tigrett et Peter, deux jeunes entrepreneurs américains passionnés de musique. Leur succès, c’est à un anglais qu’ils le doivent. Un guitariste renommé qui a pris ses quartiers dans le restaurant et qui finira par laisser sa guitare, une Fender, sur un mur en guise de remerciement. La semaine d’après une autre guitare arrive par la poste accompagnée d’un mot «La mienne est aussi bien que la sienne». Le premier guitariste s’appelle Eric Clapton, le second Pete Townshend, membre des Who. La légende était née, la suite, on la connait. Eric Clapton est devenu un dieu vivant pour nombre de guitaristes et le Hard Rock Café une chaine mondialement connue.

 

La plus grande collection d’accessoires musicaux du monde

Désormais, les Hard Rock Café sont de véritables musées de la musique. En tout, plus de 77.000 pièces ayant appartenu à des artistes célèbres sont exposés sur les murs des restaurants, hôtels et Casinos partout dans le monde. Dans l’établissement de Nice, vous pourrez croiser du regard un costume porté par James Brow ou une batterie utilisée par le batteur des Gun’s and Roses. Vous pourrez aussi entendre le mercredi et le jeudi soir, des artistes live de la région sélectionnés par Anthony Matteuzi. Dans la volonté de mettre en lumière les talents de demain, le Hard Rock de Nice participera également en mars à un tremplin musical commun à tout les Hard Rock, le Hard Rock Rising.

 

A la recherche des talents de demain

Pour la cinquième année de suite, le Hard Rock Rising part à la recherche des futures étoiles du rock, à travers une compétition mondiale qui se déroule à la même période dans tous les Hard Rock du monde. Les artistes sélectionnés se produiront à Barcelone et seront départagés par un jury de professionnels. Cette compétition/tremplin donne l’opportunité à de jeunes musiciens de débuter  rapidemment une carrière, car le gagnant aura la chance de jouer devant plus de 60 000 personnes au Festival Hard Rock Rising qui aura lieu cet été sur les plages de la capitale catalane.  Le Hard Rock n’a pas qu’un pied dans la musique, puisqu’il est également un label musical international. Localement si les groupes sont sélectionnés, ils ont ainsi la chance d’être produit par le label Hard Rock. « On arrive à les remarquer, si on peut les produire ce n’est que du bonus » Anthony Matteuzi, chargé de marketing au Hard Rock de Nice

 

Des événements tout au long de l’année

Le Hard Rock Café de Nice réserve des surprises chaque mois, en organisant plusieurs soirées à thèmes typiquement anglo-saxonnes. Cette année, le Hard Rock Café célèbre le règne du Roi de la Musique pour la nouvelle édition du Carnaval, un rendez-vous pour les p’tits rockeurs ainsi que leurs parents. Un buffet petit-déjeuner américain sera proposé, et de nombreuses animations dont un défilé carnavalesque auront lieu au sein même du restaurant. Pour la Saint Patrick, le restaurant mangera, boira et vivra à l’heure irlandaise. Tout comme le 14 juin, date à laquelle l’enseigne fêtera ses 44 ans. La carte sera alors la même qu’en 1971, lorsque le Hard Rock naissait, tout comme les prix des hamburgers (soit 71 centimes de dollars le burger!). De quoi rassasier même les plus gloutons.

 

Jules Dubernard

Aurore Viberti

Laisser un commentaire