Nouvelle Vague

GLENN HUGHES

zoom-glenn-hughes

Comment présenter Glenn Hughes surnommé justement The Voice of Rock. Il a commencé sa carrière il y a plus de 40 ans avec le groupe Trapeze pour ensuite faire partie de Deep Purple, Black Sabbath et de Black Country Communion et d’une riche carrière solo. Cette interview est l’occasion pour Glenn de se confier sur la mort de ses amis et sur son nouvel album « Resonate » et sur sa philosophie dans la vie.

 

 

Cette année a été terrible pour le rock’n’roll avec la mort de nombreux artistes comme Lemmy, Prince, et David Bowie qui était votre ami, comment vous sentez vous maintenant ?

Je connaissais toutes ces personnes. David Bowie était un ami proche, et il n’avait pas rendu public sa maladie, cela a été un choc. C’est si triste que l’on soit célèbre ou pas, quand on perd une personne que l’on connaît. Ça brise le cœur. Je ne les ai jamais considérés comme des icônes musicales mais comme des amis et c’est très difficile. J’étais avec Lemmy quatre jours avant qu’il meure, et il était vraiment une bonne personne.

 

Est-ce que la composition de l’album en a été affectée ?

Oui bien sûr bien sûr ! Mes chansons parlent toute de la condition humaine, de la progression spirituelle et ce qui se passe à l’intérieur des gens et de dans le monde. Sur « Resonate », je suis en colère. Mon père est mort cette année mais je l’accepte, c’est une année difficile pour moi. « Resonate » est un album fait de chanson sur le fait d’être un humain et sur la condition humaine.

 

Votre nouvel album « Resonate » est plus heavy et urgent que vos précédents albums avez-vous tout composé seul ou c’est le fruit d’une jam avec le groupe ?

 Non non, j’ai composé l’album seul dans mon studio, je me remettais et j’étais dans mon studio à la maison où j’ai tout composé, puis il a été enregistré dans un studio au Danemark.

 

Beaucoup de chanteurs de rock ont perdu leurs voix avec les années et les tournées. Quel est votre secret pour avoir gardé votre voix aussi magnifique et puissante ?

Beaucoup de sommeil, d’eau et de yoga. Une respiration profonde et intense et j’ai de grand poumons. Je ne bois pas de bière. Je ne pense jamais aux notes mais à la respiration, Stevie Wonder me l’a appris il y a quarante ans. Je prends l’air directement du milieu de ma poitrine. J’ai la faculté de me relaxer. J’ai une voix douce et agressive, vous ne me voyez pas forcer la voix.

 

Avez-vous encore des rêves à réaliser dans le futur ? Peut être des musiciens avec qui vous rêvez de jouer ?

Tu sais je peux jouer avec tout le monde, mais j’aurais aimé jouer avec Prince. Je m’éclate à jouer avec les autres musiciens. Je suis ami avec les personnes que tu connais : Slash, Matt (Sorum), Duff (Mc Kagan), Steven Tyler, Joe Elliot, Myles Kennedy. J’ai la chance de jammer, jouer et d’écrire avec toutes les personnes que tu connais. C’est parce que je suis une personne très spirituelle. Tu sais, je n’ai plus 25 ans, j’en ai 65. Je ne veux plus avoir 25 ans car à 25 ans ce n’était pas du bon temps, j’étais riche mais pas spirituel. Maintenant je suis plus entouré et plus spirituel qu’avant. La condition spirituelle est la seule chose dans laquelle je peux être. Je dois faire attention à la façon dont je mène ma vie. Je suis une personne portée vers l’amour, je crois en l’amour. Je crois en la guérison, je crois à l’aide de mon prochain et je crois en l’aide aux personnes en difficulté pris dans l’addiction de la drogue, qui voudraient apprendre à jouer ou à chanter. Mon travail est de porter le message que l’amour est la seule réponse sur cette planète. L’amour c’est le plus important. J’étais en France il y a deux ans avec le terrorisme ; c’est dégoutant, inhumain et ces actes sont commis par des personnes débiles qui sont venus en France pour commettre ces actes terrifiants contre le peuple français. Cela m’a brisé le cœur, parce que les français sont doux et gentils. Tu dois savoir que quand ces choses ce sont passées, je marchais dans les rues de Paris, cela m’a vraiment touché directement. Les français doivent rester unis. Le peuple français est fort et j’espère qu’ils n’auront plus de problème avec le terrorisme et ces personnes stupides.

 

Vous étiez dans le rock depuis plus de 40 ans. Quels conseils donneriez-vous à un nouveau groupe ?

Vivez avec vos guitares, vos claviers et vos micros ! J’ai commencé la guitare à l’âge de 10 ans avec mes amis et je joue parfois encore de la guitare. Cela a sauvé ma vie, la musique m’a sauvé la vie ! Et elle m’a aidé à vivre, aider, guérir et donner de l’amour aux gens. La musique sur « Resonate » et les paroles des chansons parlent de la condition humaine. Cela parle aussi de l’amour, du destin, de la haine, de la peur, des sept péchés capitaux, de la colère, de l’honnêteté et la malhonnêteté et concernent les choses qui se passent globalement dans le monde. Je ne suis pas quelqu’un de politique, mais je suis plutôt porté vers les choses humaines et spirituelles. Je ne chante pas pour les nains, les elfes ou les hobbits, je chante des chansons sur la condition humaine. J’ai perdu mon père cette année et j’ai dû aller au Rock and Roll Hall Of Fame, et c’était difficile à accepter. Mon père me regarde depuis le paradis et je dois être honnête. C’était très triste mais je dois aller au bout du processus de deuil. C’est également lié aux choses qui se passent en France et les atrocités qui se passent au Moyen-Orient ou dans le monde. Nous vivons dans une période dangereuse, nous devons rester unis, nous sommes tous frères et sœurs, noir ou blanc sur cette planète avec toutes sortes de religions. Nous avons une seule planète dans cet univers. Comment nous ne pouvons pas être unis. L’amour l’emportera toujours sur la haine.

 

L’année prochaine il y aura un nouvel album de Black Country Communion ?

L’album est déjà écrit, je suis en train d’écrire les paroles cette semaine, les chansons sont fortes. Nous serons en studio en janvier et l’album sortira au mois de mai.

 

Laurent Therese

 

www.glennhughes.com

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire