Nouvelle Vague

FESTIVAL SO JAZZ: MARJORIE MARTINEZ

4et et scooter

#NVmagLiveReport
le 30/07/19 , place De Gaulle – La Colle sur Loup (06)

18h40, plus une seule chaise libre sur la place De Gaulle. Certains, prévoyants, sont venu avec leur siège portable. 19h, le soleil est encore généreux mais l’ombre gagne du terrain. Les musiciens ont en place, le concert peut commencer.
Linus Olson à la guitare, Giliard Lopes à la contrebasse et Alain Asplanato à la batterie. Et devant, dans une longue robe noire, la chanteuse Marjorie Martinez. Au programme ce soir, tout comme son dernier CD, « Flowers« , un hommage à Billie Holiday. Parmi les centaines de titres enregistrés par Lady Day, Marjorie a choisi surtout des chansons d’amour pour jouer avec son trio. Les chansons d’amour de Billie sont rarement des bluettes, on s’en rendra vite compte. Dès les premières notes le swing est là. Des standards comme Body and Soul, My Man, Good Morning Heartache ou d’autres thèmes moins connus mais tout aussi beaux (I’m A Fool To Want You). Marjorie parle beaucoup entre chaque morceau pour nous expliquer ses choix ou ce que raconte la chanson qu’elle va chanter. Linus excelle dans les petits chorus enlevés qui pimentent le chant. Sur la droite, baguettes ou balais en mains, Alain Asplanato veille au tempo. Derrière sa contrebasse, Giliard Lopes assure la cohésion du groupe mais nous offre aussi quelques solos fort bien venus.
Vers le milieu du set, Marjorie Martinez prend sa guitare pour interpréter avec beaucoup d’émotion When A Woman Loves A Man.
Un final très bluesy, God Bless The Child avant le traditionnel rappel.
Une vraie belle surprise, venue d’un univers folk-rock, Marjorie Martinez, bien soutenue par son trio, s’approprie le répertoire de la chanteuse américaine avec beaucoup de sensibilité et de respect.
Une nouvelle belle soirée au So Jazz Festival

Jacques Lerognon

marjorie

alain asplanato
giliard marjorie
guitares

linus giliard

linus

marjorie 2

Laisser un commentaire