Nouvelle Vague

FEMI KUTI / JO KAYAT TRIO

Le 09/11/18 au Théâtre Lino Ventura – Nice (06).

#NVmagLiveReport

Le Jo Kayat Trio démarra cette soirée placée sous le signe de l’afro-beat en tablant sur le concept de la virtuosité lancinante hypnotique des morceaux entrecoupés de monologues explicatifs sur les voyages africains et autres anecdotes de Jo dont la longueur semblait équivalente à celle des morceaux en question. Malgré le manque évident de préparation narrative, l’initiative restait cependant intéressante. Avec une discographie s’étalant sur 35 années, il ne devrait vraiment plus être utile de comparer Femi Kuti à son illustre père ni de s’attendre à retrouver ce dernier à travers la voix, les gestuelles ou les compositions de son fils. Femi Kuti est un artiste définitivement à part entière, certes inspiré de l’œuvre du grand Fela bien que plus doux sur la forme, et pourtant tout aussi observateur conscient attaché au continent africain dont il se fait l’ambassadeur sur le fond. 13 sur scène dont 3 danseuses, 9 musiciens et Fémi en leader né, imposant de par sa taille, au charisme et à l’énergie intactes, arpentant la scène et communiant avec la foule, pour un concert en costumes colorés irradiant d’énergie vaillante et positive malgré les sujets sociaux dramatiques. Par 2 fois, Femi saisira son saxophone pour des sols rappelant le musicien émérite qu’il est également. Son fils, pourtant bassiste discret du groupe, viendra le rejoindre pour un duo de saxophones à la 2ème reprise. Une sorte de passage de flambeau à la dynastie Kuti. Fela, Fumi, peut-être bientôt Omorinmade, qui sait ?

Christopher Mathieu

www.femikuti.com

Laisser un commentaire