Nouvelle Vague

#NVmagAlbumDeLegende

Sorti le 17/04/2007.

Une voix claire et précise, une folie douce et un goût pour la soul et la pop. Feist déborde de talent et le prouve à chaque nouvel album qu’elle produit. Outre de nombreuses collaborations avec des artistes comme Peaches et Chilly Gonzales, ou des groupes comme Broken Social Scene et Kings of Convenience, la chanteuse et musicienne canadienne marque aussi son indépendance sur des albums gorgés de vitamine et d’inventivité. Dès 1999 avec “Monarch”, elle se lance en solo et trouve des fans assidus en France et au Canada, avant de toucher la scène internationale. Quatre albums suivront, chaque parution gonflant l’admiration du public pour l’auteure-compositrice-interprète. Son oeuvre a déjà été récompensée par trois disques d’or et deux disques de platine, trophées à la hauteur de son talent.

En 2007,“The Reminder” marquera un réel tournant dans la carrière de la chanteuse. Touchant un public large, il lui vaudra une reconnaissance vaste. Les morceaux, empruntant à la soul comme “So Sorry” ou “The Water” comme à la pop et au folk, à l’image de “I feel it all”, s’enchaînent avec une grâce étonnante. La voix aérienne de Feist se pose sur une instrumentation parfois minimale, comme sur “The Park”, participant de la construction d’une esthétique raffinée. Mélancolie, douceur et légèreté se succèdent au gré des chansons pour créer un tout inventif et coloré, faisant parfois appel à un brin de folie, comme sur le très connu “1234”, bijou pop éclatant. Oscillement doux entre les styles et les degrés d’intensité, “The Reminder” est définitivement un opus à découvrir.

Elisa Fernandez

Laisser un commentaire