Nouvelle Vague

FATOUMATA DIAWARA

Le 10/11/18 à l’Oméga Live – Toulon (83).

#NVmagLiveReport

L’Omega Live à Toulon a accueilli le samedi 10 novembre Fatoumata Diawara, dès son arrivée sur scène, elle a immédiatement fait oublier sa demi heure de retard au public. L’artiste a débuté le concert seule avec sa guitare, puis ses musiciens l’ont rejoint. Accompagnée d’un guitariste, d’un batteur, d’un bassiste et d’un pianiste, Fatoumata Diawara a voulu défendre ses valeurs africaines à travers sa musique fusion d’Afrique et d’occident et démontrer qu’elles peuvent inspirer le monde vers un futur dans lequel nous devrons réapprendre à partager. Une intense communion entre les artistes et les spectateurs s’installe, une ambiance chaleureuse envahit la salle. L’artiste a pour but de transmettre en occident un message de paix et de protection de la planète, elle insiste sur la dureté de la vie de certains enfants dans le monde et se définit comme « la voix des sans voix » en affirmant que son arme est son micro. Plus tard, Fatoumata Diawara a voulu rendre hommage à Nina Simone, la rebelle, en s’appuyant sur le fait que malgré son sexe ou sa couleur de peau, elle a réussi à devenir une icône de la musique. Pour remercier le public à la fin du concert, les artistes ont fait monter sur scène une trentaine de spectateurs et ont voulu communier en partageant une danse africaine. Ce moment de convivialité restera dans les mémoires.

Célia Michelis

www.fatoumatadiawara.com/2018/index.php

Laisser un commentaire