Nouvelle Vague

#NVmagLiveReport

Le 08/12/18 au Palais des Festivals – Cannes (06).

Il n’aura suffit que de deux morceaux pour que le public d’Etienne Daho commence à quitter les places assises du Grand Auditorium du Palais des Festivals de Cannes et vienne danser près de la scène. Au quatrième, la majorité de l’audience était debout. Voilà l’effet que procure le célèbre Rennais à ses fans, majoritairement venus écouter les classiques désormais intemporels de sa discographie. Avec allégresse, le toujours jeune Etienne s’exécutera avec dynamisme dans un décor épuré fait de néons mais ne manquera néanmoins pas d’imposer de nombreux morceaux de ses deux derniers albums, souvent plus sombres mais également parmi les plus aboutis de sa carrière, incluant les superbes « En Surface », « Après Le Blitz » ou « L’Étincelle ». Également, un hommage surprenant à Syd Barrett, dont Etienne nous explique qu’il se retrouve inexorablement lié à lui par de nombreux hasards. Il interprétera donc à cet effet « Arnold Layne », le premier single de Pink Floyd. En tout, plus de 2 heures de concert et 3 rappels. La pop française de qualité se porte mieux que jamais, et son chantre aussi.

Christopher Mathieu

www.dahofficial.com

Photo : Christopher Mathieu

Laisser un commentaire