Nouvelle Vague

EMPIRE OF SOUND

ZOOM- Empire Of Sound

La réunion d’un MC américain, Mattic, et d’un beatmaker français, Juke, a donné naissance au groupe Empire Of Sound, qui se positionne dans le segment plutôt attrayant du hip-hop live joué avec des musiciens à l’image de The Roots. Un groupe prometteur en live donc et dont l’album «Out of the norm» qui sort fin avril laisse présager qu’ils n’ont pas menti sur ce qui nous/vous attend.

 

Est-ce que vous pouvez revenir plus en détails sur vos parcours respectifs et sur ce qui vous a amené à vous tourner vers ce son hip-hop live?

Mattic : Le Hip-Hop live a toujours été en nous. Mais la plus grosse des motivations était d’écrire une musique qui nous ressemble. Juke et moi avions tous les deux collaborés avec d’autres artiste en tant que «guest» ou «sideman». Juke : On voulait créer notre propre univers, en mélangeant nos influences respectives et surtout sans aucun compromis artistique. Collaborer avec un artiste tel que Mattic a toujours été un rêve.

Quelles ont été les conditions d’enregistrement ?

Juke : On a eu la chance de travailler cet album dans 3 studios différents. L’enregistrement à Paris, le mixage à Bordeaux, et le mastering par Jay Franco au studio Sterling Sound à New York. N’ayant pas les budgets des grosses maisons de disque, il a fallu être très efficace, d’autant plus que nous avions fait le pari de l’analogique, avec sa chaleur dans le son, mais aussi ses contraintes. Il faut parfois sortir le fer à souder lors des séances. Il a fallu garder une certaine spontanéité en allant à l’essentiel.

Parlez-moi de vos influences et de leur impact sur votre musique.

Mattic : Des artistes comme Roy Hargrove, The Roots nous ont énormément influencés, et l’on nous compare souvent à eux, mais nous ne voulons pas être étiquetés, on essaie d’avoir notre propre son. Juke et moi avions envie d’avoir un groupe de Hip-Hoplive voilà tout !

Juke : Nous avons tous les deux baigné dans la musique organique. Nous voulions casser les codes du Hip-Hop en France, qui se jouela plupart du temps avec MC et machines. L’âme de la musique live, le partage avec les musiciens est ma plus grande source d’inspiration.

Mattic : Mes  influences vont bien au delà du Hip-Hop, il y en a trop pour tous les citer. Je peux juste dire que c’était un vieux rêve d’être «Frontman», Mc, et d’écrire pour un groupe avec de si talentueux musiciens.

 

Qui sont les musiciens qui vous ont rejoint ? Ce sont des amis peut-être ?

Juke : Certains étaient effectivement des amis, d’autres non. Finalement tant au point vu humain que musical, on s’est tous retrouvés sur la même longueur d’onde, et sommes tous devenus proches, comme une famille. Ils ont tous apporté leur «patte» à notre musique, ont donné beaucoup de leur énergie et de leur précieux temps pour faire aboutir ce projet. Il était clair que nous partirions ensemble sur les routes.

Quelle va être la préparation pour la scène ?

Juke : Pour le live, nous avons travaillé sur des versions très différentes des versions studio. Pour moi l’intérêt d’un concert est de voir quelque chose de neuf, de plus interactif, de plus arrangé. Il y a donc eu un gros travail de réécriture, tout en gardant l’âme des morceaux. On a aussi travaillé la scénographie, les décors, pour essayer de retranscrire  notre univers musical d’un point de vue visuel. Autant vous dire que l’excitation de tous est palpable, nous avons hâte d’y être, tous ensemble, pour se confronter au public.

Pour conclure ?

Mattic : Je pense que cet album est plus une introduction à ce que l’on est capable de faire, j’espère que nous seront bien accueillis.

Juke : Nous sommes fiers de défendre cet album (sortie le 27 avril) car il a demandé 2 ans de préparation et beaucoup d’efforts. Mattic : Avec Juke et les gars, nous sommes extrêmement impatients de commencer la tournée et de s’attaquer au prochain album qui est déjà en cours d’écriture.

Rémi Cavaillès
Le 18/04 à la Salle des Fêtes – Venelles (13)
www.empireofsound.net

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire