Nouvelle Vague

ELLIOTT MURPHY, le 09/09 à l’Afterwork à la médiathèque – Cannes (06)

live-report-elliot-murphy-jacques-lerognon-web

La nouvelle saison des « Afterwork », un concert gratuit, à 18h30 à la médiathèque Noailles de Cannes, un vendredi par mois, commençait, non pas avec du jazz comme généralement, mais avec le plus francophile des baladins américains, Elliott Murphy et son alter ego depuis près de vingt ans, le guitariste Olivier Durand. Et comme c’était encore en été, nous étions installés dans le jardin. Une petite scène, deux guitares acoustiques (des Taylor), un bottleneck, quelques harmonicas, deux micros etc’était parti pour plus d’une heure et demi d’un folk rock fort gouteux. Le set commence (et fini d’ailleurs) par le plus gros tube de Murphy, Last of the Rockstars, suivit d’une quinzaine d’autres, extrait des nombreux albums du chanteur. Il reprendra dans une version franco-américaine, le Runaway de Del Shannon que l’on connait plus comme leVanina de Dave, un peu de fun alors que le soleil couchant embrase les palmiers. En rappel, une superbe reprise du Heroes de Bowie suivi d’un medley incluant le Twist and Shout popularisé par les Beatles. Notons qu’Olivier Durand nous a gratifié de superbes solos aussi mélodiques que virtuoses. Des rendez-vous à ne pas manquer, on passera au jazz dès le prochain concert le 7 octobre avec le Simon Denizart Trio.

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire