Nouvelle Vague
TAC-AU-TAC-Olivier-Cachin

OLIVIER CACHIN

Journaliste et écrivain

 

L’objet quotidien dont tu ne peux te passer ?

La première chose qui me vient à l’esprit c’est mon iPhone 5 évidemment. Après une curieuse période où j’ai résisté aux téléphones portables je suis maintenant complètement dépendant. Mais j’essaie d’arrêter (rires).

Une manie qui énerve tes proches ?

Consulter mon compte twitter de façon assez régulière et répondre aux messages. C’est vrai que j’entends souvent : «Eh, reste un peu avec nous. Tu parles avec des gens virtuels.»

Ce que tu détestais le plus étant enfant ?

Le sport. Je trouvais cela vraiment ennuyeux. Regarder un match de tennis ou de football m’a toujours profondément ennuyé, ce genre de chose était pour moi l’idée de l’enfer interminable. Je suis simplement un non pratiquant, un agnostique du sport.

Ta définition du bonheur ?

Un bon disque, un bon livre, un bon fi lm, un bon repas et des femmes.

Une personne qui te fait fantasmer ?

Un fantasme étant inaccessible, je dirais quelqu’un comme Rihanna.

Une devise ?

Je n’en ai pas, comme dirais Solaar : « ma seule devise reste la devise ».

Un rêve à réaliser ?

Dans la série “qui va être difficile” ça aurait été d’interviewer Michael Jackson… Dans la série “peut-être possible”, de revoir une nouvelle fois David Bowie par exemple.

Un lieu où tu te sens vraiment bien ?

Dans mon bureau, devant mon ordi quand je suis en train d’écrire. Sinon pendant un concert ou un fi lm parfait, là, je m’oublie dans les rêves qui passent à l’écran ou dans mes oreilles.

Un fi lm culte ?

Il y en a tellement… J’en citerai trois : « Phantom of the Paradise » de Brian De Palma, « Sunset Boulevard » de Billy Wilder et puis « Les Rapaces » (« Greed »), un film muet d’Erich Von Stroheim, qui est un des plus beaux films du monde.

Une chanson préférée ?

Ça peut changer selon les jours. Aujourd’hui ce serait « Your Funny Uncle » des Pet Shop Boys, une chanson très triste, très élégiaque et merveilleuse.

Ce que tu aimes le plus chez une femme ?

Son sourire bien sûr…

 

www.twitter.com/cachinolivier

 

Laisser un commentaire