Nouvelle Vague

DIRTY RODEO : Dirty Rodeo

(Dirty Rodeo Production)

★★★★☆

#NVmagAlbum

Comment qualifier Dirty Rodeo? Sulfureux? Rebelle ? Dirty Rodeo c’est surtout un duo totalement déjanté ! Keith Moon, bûcheur de fûts et un guitariste fou qui maltraite rageusement sa Rickenbacker 330. Le duo vous offre donc la moitié des Who, mais version garage. A l’image de ce duo rock’n roll, Dirty Rodeo a sorti un EP éponyme. « Tic Toc » balance d’entrée de jeu, un gros son bien énervé en mode punk ! « Beer time », annonce la couleur des préférences de breuvage des musiciens, et à la tienne ! Le titre se termine dans un déluge de riffs cacophoniques mais ce n’est que du bonheur ! « Stay high », là encore apporte une énergie rock, qui ne boude pas son plaisir. « Bad love », la batterie en intro, vous fera trépigner tant la mélodie est entraînante ! Pour clore cet EP, « The party is over », termine le disque, dans un flot de rébellion, de sueur et de bon gros rock. Une découverte ÉNORME, et sur scène c’est pire !

Céline Dehédin

Laisser un commentaire