Nouvelle Vague

TRANSGLOBAL UNDERGROUND : Destination overground

ALBUM-Destination-Overground-WEB(MDC)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

Peu de groupes en Angleterre, peuvent se targuer d’avoir une influence aussi puissante et complexe que Transglobal Underground. Le groupe pour fêter ses 25 ans d’existence, vient de sortir une compilation sous le nom de « The story of Transglobal Underground ». Le tout mené par la délicieuse voix sensuelle de Natacha Atlas. Collectif aux influences métissées, le groupe ne se définit pas par un seul style. « Shimmer », aux notes orientales et sonorités arabes, entraînent l’auditeur dans un voyage de world électro envoûtant. « I voyager », se veut plus tribal avec une pointe de house musique, toujours enrobée de chants ancestraux, qui vous ramène à vos instincts naturels. « Yallachant », plus dub, mixe les sons entre hip hop et électro. « Amulet reprise », là encore mélange les genres, et la puissance de Destination overground réside bien là ! Dans ces musiques du monde, l’auditeur est invité à faire un tour sur la planète et de s’ouvrir aux cultures de toute l’humanité. Un hymne à la tolérance et au partage !

Céline Dehédin

  ★★☆☆☆

#NVmagAlbum

Transglobal Underground est une formation londonienne très influente, qui visite depuis 25 ans le monde en mixant tout ce qui lui plaît quand ça lui plait. Cet album est réalisé avec la voix de Natacha Atlas, une chanteuse branchée issue d’une double culture qui s’est toujours affirmée en jetant des ponts musicaux entre orient et occident. On peut entendre sur ce disque de l’Inde et de l’Egypte le tout enrobé dans de l’électro-groove londonien riche mais très consensuel. Je ne suis pas étonné que ce groupe prospère en Angleterre car il correspond tout à fait à la manière qu’a l’intelligentsia anglo-saxonne libérale de parcourir le monde en recherche d’exotisme et d’échappatoire à un quotidien rémunérateur bâti autour de valeurs matérialistes. Être partout sans pour autant s’arrêter longtemps nulle part, est-ce vraiment cela s’intéresser à l’autre ?

Emmanuel Truchet

Laisser un commentaire