Nouvelle Vague

COLDPLAY, le 24/05 au Stade Charles Ehrmann – Nice (06)

604_8155 mini

Que le mois de mai est beau : AC/DC, Coldplay et Maroon5 (dans quatre jours) sur les bords de la Méditerranée pour leur seul concert français. Merci à l’Euro 2016 qui semble avoir rendu difficile l’organisation de concerts sur Paris ! Quatre ans après leur dernier passage à Nice, 55000 fans étaient là, la billetterie affichait complet et beaucoup était venus de loin. Quel plaisir de voir les bracelets s’illuminer, d’admirer les 4 membres du groupe jouer sur l’avancée au milieu du public. Un très grand concert tant technique (effets laser, confettis, pyrotechnie…) qu’humain car le sourire de Chris Martin vous illumine pour la semaine. Plus de deux heures de concert, 20 chansons avec arrangement  live  de « A Head Full of dreams » en ouverture à « Up&Up » pour clôturer sans oublier « The Scientist » ou « Viva La Vida ». Professionnel, intimiste, humain, Chris Martin parlant français fut très grand, une soirée remarquable et que dire du drapeau français sur la tête du leader, dans sa poche ou courant avec à la main. Mémorable ! Malheureusement, ce fabuleux moment de bonheur n’aura pas été partagé par tous et je terminerai par une mise en garde et un coup de gueule. C’est triste de voir des gens, certainement de bonne foi, pleurer car quelqu’un était déjà entré avec une copie de leurs billets. N’achetez pas de billets en dehors des réseaux officiels en prenant le risque de vivre cette terrible mésaventure. Imaginez la situation, vous achetez des billets, vous ne pouvez pas entrer et la seule solution est d’acheter de nouveau des billets (car les responsables vous comprenant acceptent gentiment de libérer quelques places). J’arrive à mon coup de gueule. La Police Nationale ! Quand vous assistez à l’enlèvement de véhicules qui n’empiètent pas sur la chaussée, que lors de la verbalisation, deux accident sont évités de justesse dont un avec une voiture de police qui avait oublié de freiner (traces de gommes sur la chaussée et beau calage), alors que deux heures après trente véhicules sont garés au même endroit une roue sur la chaussée et que, là, la police ne dit rien. Comment les propriétaires comprendront le bien-fondé de l’enlèvement ? Une dizaine de jours en arrière, j’étais à Marseille (concert AC/DC-60000 personnes), tout roulait dans une harmonie « pagnolesque » et à Nice, la tension était plus que palpable, cette agitation se justifiait-elle ? Je ne suis pas sûr que ce zèle soit profitable à la société, surtout dans les moments actuels que la Police vit (d’autant que des détails m’ont interpellé). Peut-être une explication : la proximité de la fourrière permet de faire du chiffre. Je ne pense pas qu’il y avait beaucoup de casseurs et de délinquants lors de ce concert, à tel point qu’en sortant quasiment plus un uniforme n’était là. Dommage ! Ce concert sera un très beau souvenir et espérons que les bruits circulant sur la dissolution du groupe ne soient qu’un buzz. Un dernier détail, la toujours aussi ravissante et talentueuse Lianne De La Havas a assuré la première partie (nous l’avions vu lors du NJF 2013). A bientôt Coldplay, rendez-vous en 2020 et Maroon5 pour finir mai en apothéose !

Jean-Luc Thibault

 

Laisser un commentaire