Nouvelle Vague

CHRISTOPHE

ZOOM-Christophe

#NVmagZoom

Après 50 ans de carrière, cet artiste de génie est passé des variétés, aux périodes yé-yé pour devenir une icône branchée et avant-gardiste. Il a peaufiné ses créations pour revenir en 2016 avec « Les Vestiges du Chaos », son treizième album. La critique y est unanime, c’est une véritable réussite. Acclamé également par le public, le dandy repart cette année sur les routes afin de donner une nouvelle dimension à son fascinant univers.

Les origines d’un mythe

Tout jeune, Daniel Bevilacqua est fasciné par Elvis Presley, mais aussi Édith Piaf et Gilbert Bécaud ou encore Georges Brassens. Il développe alors une passion pour le blues qui le pousse à vouloir jouer de la guitare, composer. Après une courte période en groupe, il se lance dans des projets solo. C’est en 1965, que Christophe connut le succès grâce à « Aline ». Ce titre se vendra à plus d’un million d’exemplaire. Plus tard, d’autres succès suivront, comme « Les Marionnettes » ou encore « J’ai Entendu la Mer ». Dans les années 70, il fait la rencontre de Jean-Michel Jarre, avec qui il écrit l’un de ses albums cultes « Les Paradis Perdus ». Un duo qui lui sera prometteur puisque l’année suivante, en 1974, Jean-Michel Jarre écrit les paroles des « Mots Bleus », titre éponyme d’un album qui sera un véritable carton. Il enchaînera alors les succès, comme en 1983 avec la ballade « Succès Fou ». Après cela, le jeune homme se mue alors peu à peu en dandy intemporel.

Un visionnaire guidé par ses envies

Peu à peu, Christophe se met alors en retrait afin de composer pour d’autres artistes. Il s’éloignera de la scène pendant 26 ans avant de retrouver l’envie de revenir dans les années 2000. Cela s’explique par le fait que cet artiste visionnaire attendait que la technologie s’améliore afin d’avoir la belle dimension du son.
Christophe est loin du formatage, des lois des médias et du système. C’est dans sa nature. Il suit ses envies. Il veut également laisser ceux qui l’écoutent maîtres de leur imaginaire. Il est constamment en recherche de nouvelles inspirations afin de faire évoluer son univers. C’est pour cela qu’il ose attendre, tenter de nouvelles choses. Cela explique le fait qu’en 2016, il ait sorti 13 album studio en 50 ans de carrière.

 

Un artiste hors du temps, de tout temps

C’est un oiseau de nuit. Il vit la nuit, pour se retrouver seul avec lui-même et composer. Il trouve l’inspiration avant de se coucher vers les 5 heures du matin. C’est un artiste en décalage sur le monde, si bien dans le sien, voulant communiquer avec les gens afin de les faire voyager dans son univers. Il considère sa carrière comme un « chemin ». Ce chemin l’a fait passer de chanteur de variétés à l’artiste qu’il est aujourd’hui. Naviguant de modes en modes, il s’en affranchit sans cesse pour mieux se démarquer. Ce dandy aux moustaches impeccables a un look toujours tendance (fan de mode, il crée lui-même ses vêtements). Branché, il chemine dans le temps et inspire toutes les générations, comme avec la reprise des « Mots Bleus » d’Alain Bashung. Il est plus que jamais devenu une icône pour les artistes actuels, de Sébastien Tellier « La Dolce Vita », à Julien Doré « Les Mots Bleus » en passant pas Christine and The Queens et sa désormais célèbre reprise des « Paradis Perdus ».

Une signature vocale et sonore atypique

Avec sa voix claire, parfois rocailleuse et haut perché, il véhicule un chant d’une pureté inimitable. Il a une sensibilité et une force dans la voix qui est sensationnel. Il chante, parfois avec retenu. Il se sert de sa voix comme d’un véritable instrument. Comme dans son dernier album « Les Vestiges du Chaos », il sait d’ailleurs manier la musique électronique à merveille. L’habillage de ses créations reflète des sonorités qui vibrent et qui vivent. Rien n’est laissé au hasard. Expérimentant le son pendant des heures, il est en quête d’harmonies précises qui reflètent ses désirs les plus profond. Il sait ou il veut aller, sur ce « chemin ». Il suit son instinct, ses exigences et ce, même s’il faut attendre des années afin d’éclore ce treizième album. Collaborant avec son ami Jean-Michel Jarre et d’Alan Vega sur celui-ci, il se raconte à travers les lignes, avec justesse et profondeur. Entre sublimes mélodies et sons electro moderne, cet autodidacte aussi génial que mystérieux n’a pas fini de nous faire voyager dans son intemporalité.

Michael Beaume

Le 03/03/17 au Silo – Marseille (13), le 06/07/17 aux Arènes – Nîmes (30) et le 11/07/17 au Théâtre Ollioules – Chateauvallon (83)
christophe-lesite.com
Crédit photo : Thibault Octave

Laisser un commentaire