Nouvelle Vague
Zoom-Mudweiser

Le milieu Marseillais compte aussi son lot de rockeur déjanté, preuve en est que l’association « Ça Va Passer » organise encore et toujours de multiples évènements. Ce coup-ci place au stoner et au métal, et qui pourrait mieux nous en parler que l’un de ses représentants en la personne de Fil. Rencontre avec un passionné de musique en toute simplicité…

 

Comment s’est passée l’organisation de la date avec Mudweiser, qui se déroulera le 26 mai prochain à la Machine à coudre?

C’est une longue histoire, car avec Reuno nous nous connaissons un petit peu. Et puis les Mudweiser je les ai déjà produits sur Angoulême et Bordeaux donc je les connais depuis longtemps. Et j’ai toujours eu un excellent échange avec le label Head Records de Montpellier, car ils ont un catalogue très intéressant. J’ai donc appelé le label pour savoir si Mudweiser était dispo car je voulais les faire jouer sur Marseille. Leur précédente date en 2013, sur Marseille avait bien fonctionné. Donc, c’était l’occasion de refaire jouer, les vieux renards de Mudweiser avec les jeunes coyotes de Marseille et bien sûr Memento Mori.

Comment s’est fait le choix des groupes de premières parties ?

Après avoir eu l’aval des Mudweiser, j’ai cherché des groupes dans le même style et connaissant la scène rock Marseillaise, à travers notamment les salles de répétition. Je me suis renseigné des dispos de certains, les premiers contacts ont d’ailleurs toujours été formidables. La scène rock à Marseille aujourd’hui est réellement surprenante ! Il y a de plus en plus de lieux de diffusion et de locaux de répétition, et tout le monde met la main à la patte en termes d’organisation de concerts.

Memento et les Coyotes se connaissent-ils, ou est-ce la première fois qu’ils vont partager la scène (puisque les 2 sont de Marseille) ?

Alors à vrai dire je ne sais pas, mais ils sont tous passés au moins une fois à la Machine à Coudre.

Peux-tu justement nous parler de la « Machine à Coudre » pour la jeune génération azuréenne qui ne connait pas ce lieu ?

Depuis que je suis sur Marseille j’ai toujours connu cette salle, mais cela doit bien faire entre 20 et 25 ans que le lieu existe. Un jour, on m’a dit que la Machine à Coudre est la continuité logique, d’il y a peut-être 30 ans, de la scène underground rock Marseillaise. A l’époque les rockeurs se produisaient à la maison hantée (qui existe toujours d’ailleurs), mais pour des problèmes de nuisances sonores, du coup toute cette scène underground s’est recentrée sur la Machine à Coudre.

Comment en es-tu venu à devenir programmateur ?

A partir du moment, où il y a des salles qui comportent la capacité à recevoir le nombre de spectateurs et qui correspondent au plateau, du coup, mon rôle est parti de là. L’association « Ça Va Passer », n’est pas fixée sur un lieu en particulier, mais organise plein d’évènements sur Marseille, même si l’asso est très attachée au lieu et à l’état d’esprit de la Machine à Coudre.

Qui se cache derrière le nom du collectif « Ça Va Passer » ?

Alors ce sont essentiellement des amis, nous ne sommes pas nombreux. Nous démarrons tranquillement même si l’association a vu le jour en 2013. Certains ont plusieurs activités. Dernièrement le bureau a changé. Cela demande à s’étoffer un peu, et nous sommes à la recherche de partenaires et de soutiens pour apporter un confort artistique, un confort pour le public et un confort pour l’association. Nous avons plein de projets et d’idées mais pas encore tous les moyens nécessaires pour les réaliser. L’association repose sur les bonnes volontés de chacun, nous sommes une équipe d’environ 7 personnes bénévoles.

Toi-même tu fais partie d’un groupe de rock Français « Le Détail », qu’est-ce que tu penses de la scène rock Française ?

D’un point de vue local, lorsque nous découvrons la richesse culturelle Marseillaise, je pense que c’est représentatif du rock en France. La scène rock est partout, du plus médiatisée à l’underground le plus total, en passant par le squat artistique. Aujourd’hui, la plupart des groupes maitrisent tout de A à Z et en plus ils sont plein de créativité !

Céline Dehédin

 

Mudweiser en concert le 26/05 à la Machine à Coudre- Marseille (13).

 

 

 

Laisser un commentaire