Nouvelle Vague

BRIAN ENO : The Ship

CD-BRIAN ENO - The Ship(Warp Records)

★★★★★

Pour son énième album, le père fondateur de la musique ambient réussit à nous proposer une œuvre une fois de plus originale et envoûtante qui pourrait véritablement s’inscrire au firmament de ses plus réussies ! Inspiré par le naufrage du Titanic, Brian réussit à éviter les écueils de la célèbre version de Gavin Bryars qu’il avait lui-même produit (« The Sinking Of The Titanic »), l’univers se rapprochant plutôt cette fois-ci de celui d’un autre gourou du genre: Harold Budd. Rareté dans sa discographie, Brian prend le micro, lancinant, hypnotique et vocoderisé tel Karl Hyde (Underworld) avec qui il a signé ses 2 précédents albums. Le second morceau en trois mouvements, « Fickle Sun », majestueusement interprété par Peter Serafinowicz à la manière identique de Brendan Perry (Dead Can Dance), laisse place à un poème au piano, le tout s’achevant sur « I’m Set Free », une reprise du Velvet Underground, comme un hommage plus que probable à Lou Reed, proche de toujours de Brian. Une très belle réussite qui mérite de s’y laisser entraîner et dériver, de préférence un soir de tempête.

Christopher Mathieu

Laisser un commentaire