Nouvelle Vague

BARNEY WILEN QUARTET : Live in Tokyo ‘91

(Elemental Music Records/DistriJazz)

★★★★☆

#NVmagAlbum #SudEst

Le saxophoniste niçois Barney Wilen, décédé en 96, avait l’habitude d’enregistrer ses concerts sur un D.A.T. Le premier de ses trésors est une soirée de 1991 à Tokyo, avec un fort beau trio pour l’accompagner, Olivier Hutman aux pianos, Gilles Naturel à la contrebasse et le batteur Peter Gritz. Deux sets, deux CD. La partie française du Trenet, “L’âme des Poètes”, “Que reste-t-il de nos Amours” ou le très fringant “Mon Blouson c’est ma Maison” signé de Marie Möör. Puis la partie américaine, des standards, de grandes signatures, Coltrane, Sonny Rollins, Irving Berlin, How Deep Is The Ocean. A chaque titre, au ténor ou au soprano, le son voluptueux de Barney fait merveille. Un enchantement accentué par le piano lyrique d’Olivier Hutman, qui sait aussi être totalement débridé, écoutez ce Besame Mucho, incontournable de tout concert de Barney Wilen.

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire