Nouvelle Vague

BALLAKE SISSOKO & VINCENT SEGAL@FESTIVAL DE SAINT PAUL DE VENCE

sissoko segal une

#NVmagLiveReport

Le 24/07/18 à la Fondation Maeght – Saint Paul de Vence (06)

C’est dans le cadre somptueux et enchanteur du labyrinthe Miró dans la Fondation Maeght qu’a lieu ce concert du festival de Saint-Paul de Vence. Le violoncelliste Vincent Ségal et son vieux complice, Ballaké Sissoko avec sa kora prennent place sur la petite scène. Il fait à peine jour, mais les deux musiciens préfèrent jouer sans les éclairages prévus par l’organisation, jusqu’à la pénombre, un peu comme ils le font devant la maison de Ballaké à Bamako, nous raconte Vincent Ségal. Deux sets pendant lesquels ils vont jouer essentiellement des airs inspirés de la musique traditionnelle malienne. Le violoncelle sert d’instrument harmonique pour jouer les thèmes avec l’archet mais aussi de percussion ou de rythmique, Ségal jouant là, façon contrebasse jazz. Les voix de la Kora sont aussi multiples. La vingtaine de cordes pincées, frottées par Ballaké, sonnent, résonnent. Les harmonies sont superbes. Le dialogue des deux amis, des deux instruments, est intense, subtil. En rappel, une espèce de blues, comme un vieux shuffle qui parti d’Amérique serait revenu en Afrique. Même le chat roux, le véritable maître des lieux, est revenu s’allonger sur son muret pour en profiter.

Jacques Lerognon

Ballaké Sissoko
ballake

Ballaké et Vincent
ballake vincent

la kora et la statue de Miro
kora miro

Laisser un commentaire